Neuromère

Les neuromères sont des segments transitoires, à existence temporaire, qui constituent des zones du tube neural pendant le développement du système nerveux central des vertébrés. Au cours de la cinquième semaine du développement, on peut discerner seize[1] à vingt neuromères, selon les espèces animales.

On distingue :

  • six neuromères au niveau du prosencéphale : p1 à p6, chez l'embryon humain quatre[1] ;
  • deux neuromères au niveau mésencéphalique[1] : m1 et m2 ;
  • douze neuromères au niveau rhombencéphalique, appelés rhombomères, r0 à r11, chez l'embryon humain huit, complétés à dix à la 5e semaine de grossesse[1].

Ces neuromères sont, à l'instar des somites, l'expression de la métamérie chez les vertébrés[2].

Notes et références

  1. a b c et d Brigitte Chabrol, Olivier Dulac, Josette Mancini, Gérard Ponsot et Michel Arthuis, Neurologie pédiatrique, 1003 p. (ISBN 9782257000309, lire en ligne), p. 6
  2. Jean Foucrier, Guillaume Bassez, Reproduction et embryologie, Ediscience, (lire en ligne), p. 230.
Other Languages
bosanski: Neuromera
čeština: Neuromer
English: Neuromere
italiano: Neuromero
polski: Neuromer
português: Neurómero
русский: Нейромер