Narmer

Narmer
Image illustrative de l'article Narmer
Gros plan de Narmer sur la palette de Narmer
Décès v. 3125 avant notre ère
Période Période thinite
Dynastie Ire dynastie
Fonction Souverain d'Égypte
Prédécesseur Scorpion Scorpion II (ou Shesh Shesh Ire, ou Ka)
Dates de fonction v. 3185 à 3125 avant notre ère [1], [2].
Successeur Hor-Aha
Famille
Père Scorpion II
Mère Shesh Ire
Conjoint Neith-Hotep
Enfant(s) Hor-Aha
Benerib
Sépulture
Type Tombeau
Emplacement Chambres B17 et B18, Oumm el-Qa'ab, près d' Abydos
Date de découverte 1894
Découvreur Émile Amélineau
Fouilles William Matthew Flinders Petrie entre 1899 et 1901

Narmer est un roi de l' Égypte antique ayant régné pendant la période thinite, trente-et-un siècles avant notre ère [3].

Il est probablement le successeur du couple Scorpion Scorpion II / Shesh Shesh Ire, roi et reine de la dynastie égyptienne zéro ou de Ka. Certains considèrent qu'il a unifié la Haute et la Basse-Égypte et fondé la Ire dynastie. De fait, il est le premier roi de l’Égypte unifiée.

Les informations sur ce pharaon sont essentiellement tirées de la célèbre palette de Narmer, palette de grauwacke le représentant victorieux contre un peuple que l'on n'a pas identifié. Y figurent les premiers hiéroglyphes clairement définis, qui forment le nom de ce roi (nar-mer, « silure - ciseau »). Sur cette palette, il est représenté alternativement portant la couronne du Sud ( couronne blanche des rois de Haute-Égypte) et celle du Nord ( couronne rouge des rois de Basse-Égypte ou du delta).

L'identité de Narmer suscite le débat, beaucoup d'égyptologues [4], [5], [6] l'identifient à Ménès.

Biographie

Origine

Manéthon donne pour origine aux deux premières dynasties la ville de Thinis [7]. À proximité de Thinis, Abydos est la nécropole des rois de la période prédynastique égyptienne [8].

Toutefois, il pourrait être originaire de Hiérakonpolis, la capitale du royaume du Sud [9]. C'est en ce lieu qu'ont été trouvées la palette et la massue de Narmer, même si ces œuvres y ont probablement été déposées près de mille ans après le règne de Narmer [10].

Généalogie


 
Egypte icon pharaon.png
Narmer
 
 
 
Neith-Hotep
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Benerib
 
 
 
Egypte icon pharaon.png
Hor-Aha
 
 
 
Khenthap
 
 
 
 
 
 


Les noms de Narmer et Hor-Aha ont été trouvés dans ce que les archéologues ont identifié comme étant la tombe de Neith-Hotep, une découverte qui a conduit a la conclusion que cette reine était l’épouse de Narmer et la mère de Hor-Aha [11]. Des inscriptions mentionnant son nom ont été trouvées dans les tombes de Hor-Aha et de Djer, successeurs immédiat de Narmer, impliquant qu'elle est la mère de Hor-Aha [12], [13]. Le nom de Neith-Hotep signifie «  Neith est satisfaite » et suggère que cette princesse était originaire de Basse-Égypte. En effet, la déesse Neith était la patronne de la ville de Sais, dans le delta occidental, la région même que Narmer a dû conquérir pour compléter l'unification de l'Égypte. Il est donc possible que Narmer épousa Neith-Hotep pour consolider le lien entre les deux regions d’Égypte [11]. En outre, la présence du tombeau de cette reine à Nagada, en Haute-Égypte, a mené certains égyptologues à conclure qu'elle était descendante des dirigeants prédynastiques de Nagada ayant régné sur cette ville avant la formation d’une Haute-Égypte unie [14]. Il a également été suggéré que la tête de massue de Narmer commémore ce mariage [15]. Cependant, la découverte en 2012 d’inscriptions rupestres au Sinai par Pierre Tallet [16] remet en question la théorie que Neith-Hotep fut l’épouse de Narmer [note 1]. À moins qu'elle ne soit l'épouse de Hor-Aha [17], [18]. Qu'elle soit ou non l’épouse de Narmer, elle demeure la première femme dans l’histoire dont on connaît le nom et dont l’existence est confirmée par des découvertes archéologiques.

Le successeur de Narmer, Hor-Aha, est peut-être son fils et celui de Neith-Hotep [19], [13].

L'épouse de son successeur, Hor-Aha, est probablement sa fille, Benerib [20].

Titulature

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Nom

Méni est le nom utilisé sur les documents à partir de la XVIIIe dynastie (scarabée d' Hatchepsout et de Thoutmôsis Thoutmôsis III) [21]. Ménès en est la forme grecque utilisé par Manéthon. Son nom pourrait signifier « quelqu'un » ou « personne ». Il est possible que les prêtres, ne connaissant pas le nom du premier pharaon, mais devant le citer, aient utilisé cette expression à la place [22].

Dans un article de juillet 2002 [23], Bernadette Menu expose que Ménès serait une sorte de titre, « Celui qui établit », porté par les deux premiers souverains de la première dynastie, Narmer et Âha.

Il est possible que Narmer ait changé de nom après l'unification et la mise en place de l'institution pharaonique en prenant le titre de Ménès, « le fondateur » [24]. D'autant plus que les deux noms ont été retrouvés sur un sceau où ils sont associés, mais d'une façon qui n'assure pas qu'il s'agisse de la même personne, le nom de Narmer étant en tant qu'Horus et celui de Ménès de façon normale.

L’orthographe complète du nom d'Horus de Narmer se compose des hieroglyphes du poisson-chat (nˁr) et du ciseau (mr)) [25], d’où la lecture « Narmer », basée sur le principe du rébus. Ce mot est parfois traduit par le poisson-chat qui frappe [13]. Toutefois, il n’y a pas de consensus pour cette lecture. D’autres traductions incluent le poisson-chat en colère, combatant, féroce, douloureux, furieux, mauvais, malfaisant, mordant, menacant [26], [27], [28]. Certains chercheurs ont suivi des approches complètement différentes pour lire ce nom et ont opté de ne pas du tout inclure le mot poisson-chat dans le nom [29], [30], [31]. Ces approches, toutefois, ne sont généralement pas acceptées de façon unanime par la communauté des égyptologues

Plutôt que d'incorporer les deux hiéroglyphes, le nom de Narmer est souvent écrit sous une forme abrégée avec simplement le symbole de poisson-chat, parfois stylisé, et même, dans certains cas, uniquement représenté par une ligne horizontale [32]. L’utilisation de cette orthographe simplifiée semble être liée à la formalité du contexte. Dans tous les cas ou un serekh est inscrit sur des objets en pierre or sur un sceau official, les deux symboles sont présents. Toutefois, dans la plupart des cas où le nom est écrit sur un tesson de poterie ou sur une inscription rupestre, seul apparaît le poisson-chat ou une version simplifiée.

Deux autres orthographes du nom de Narmer ont également été découverts. Sur un sceau venant de Tarkhan, le symbole de l’oiseau Tjay (le signe G47 dans la liste de Gardiner, un oisillon battant des ailes) a été ajouté dans le serekh aux deux autres symboles traditionnellement utilisé pour Narmer. Cette écriture a été interprétée comme signifiant « Narmer le masculin » [33]; cependant, selon Ilona Regulski [34], « le troisième signe (l'oiseau Tjay) ne fait pas partie intégrante du nom royal car il se rencontre si rarement ». Godron [35] a suggéré que le signe supplémentaire ne fait pas partie du nom, mais a été mis à l'intérieur du serekh pour accommoder la composition. En outre, deux sceaux funéraires venant d'Abydos montrent le nom d'une manière unique: alors que le ciseau est inscrit où le poisson-chat serait traditionnellement attendu, un autre symbole a été ajouté, interprété par plusieurs chercheurs comme représentant une peau d'animal [36]. Selon Dreyer, c'est probablement un poisson-chat paré d’une queue de taureau, semblable à l'image de Narmer sur la palette de Narmer ou il est montré portant une queue de taureau, symbole du pouvoir.

Other Languages
Afrikaans: Narmer
አማርኛ: ናርመር
العربية: نارمر
مصرى: نارمر
azərbaycanca: Narmer
беларуская: Нармер
български: Нармер
català: Narmer
čeština: Narmer
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Нармєръ
dansk: Narmer
Deutsch: Narmer
English: Narmer
Esperanto: Narmer
español: Narmer
euskara: Narmer
فارسی: نارمر
suomi: Narmer
galego: Narmer
עברית: נערמר
hrvatski: Narmer
magyar: Narmer
Bahasa Indonesia: Narmer
italiano: Narmer
日本語: ナルメル
ქართული: ნარმერი
한국어: 나르메르
Lëtzebuergesch: Narmer
lietuvių: Narmeras
Bahasa Melayu: Narmer
Nederlands: Narmer
norsk: Narmer
occitan: Narmer
polski: Narmer
português: Narmer
română: Narmer
русский: Нармер
Scots: Narmer
srpskohrvatski / српскохрватски: Narmer
සිංහල: නාර්මර්
slovenčina: Narmer
slovenščina: Narmer
српски / srpski: Нармер
svenska: Narmer
தமிழ்: நார்மெர்
Türkmençe: Faraon Narmer
Tagalog: Narmer
Türkçe: Narmer
українська: Нармер
اردو: نارمر
Tiếng Việt: Narmer
Yorùbá: Narmer
中文: 那尔迈