Narmer

Narmer
Gros plan de Narmer sur la palette de Narmer
Gros plan de Narmer sur la palette de Narmer
Fonctions
Souverain d'Égypte
– 3125 avant notre ère [1], [2].
Prédécesseur Scorpion Scorpion II (ou Shesh Shesh Ire)
Successeur Hor-Aha
Biographie
Dynastie Ire dynastie
Période thinite
Date de décès v. 3125 avant notre ère
Sépulture Chambres B17 et B18,
Umm el-Qa'ab
Père Scorpion II
Mère Shesh Ire
Conjoint Neith-Hotep
Enfants Hor-Aha
Benerib

Narmer est un roi de l' Égypte antique ayant régné pendant la période thinite, trente-et-un siècles avant notre ère [3].

Il est probablement le successeur du couple Scorpion Scorpion II / Shesh Shesh Ire, roi et reine de la dynastie égyptienne zéro. Certains considèrent qu'il a unifié la Haute et la Basse-Égypte et fondé la Ire dynastie. De fait, il est le premier roi de l’Égypte unifiée.

Les informations sur ce pharaon sont essentiellement tirées de la célèbre palette de Narmer, palette de grauwacke le représentant victorieux contre un peuple que l'on n'a pas identifié. Y figurent les premiers hiéroglyphes clairement définis, qui forment le nom de ce roi (nar-mer, « silure - ciseau »). Sur cette palette, il est représenté alternativement portant la couronne du Sud ( couronne blanche des rois de Haute-Égypte) et celle du Nord ( couronne rouge des rois de Basse-Égypte ou du delta).

L'identité de Narmer suscite le débat, beaucoup d'égyptologues [4], [5], [6] l'identifient à Ménès.

Biographie

Origine

Manéthon donne pour origine aux deux premières dynasties la ville de Thinis [7]. À proximité de Thinis, Abydos est la nécropole des rois de la période prédynastique égyptienne [8].

Toutefois, il pourrait être originaire de Hiérakonpolis, la capitale du royaume du Sud [9]. C'est en ce lieu qu'ont été trouvées la palette et la massue de Narmer, même si ces œuvres y ont probablement été déposées près de mille ans après le règne de Narmer [10].

Généalogie


 
Egypte icon pharaon.png
Narmer
 
 
 
Neith-Hotep
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Benerib
 
 
 
Egypte icon pharaon.png
Hor-Aha
 
 
 
Khenthap
 
 
 
 
 
 


Son épouse est Neith-Hotep ( Neith est apaisé), une princesse du nord de l’Égypte. À moins qu'elle ne soit l'épouse de Hor-Aha [11], [12]. Des inscriptions mentionnant son nom ont été trouvées dans les tombes de Hor-Aha et de Djer, successeurs immédiat de Narmer, impliquant qu'elle est la mère de Hor-Aha [13], [14].

Le successeur de Narmer, Hor-Aha, est peut-être son fils et celui de Neith-Hotep [15], [14].

L'épouse de son successeur, Hor-Aha, est probablement sa fille, Benerib [16].

Titulature

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Le nom d'Horus de Narmer s'écrit avec deux hiéroglyphes : nˁr, le poisson-chat (nar) et mr, le ciseau (mr) [17]. Son nom pourrait signifier le poisson-chat qui frappe [14].

Nom

Méni est le nom utilisé sur les documents à partir de la XVIIIe dynastie (scarabée d' Hatchepsout et de Thoutmôsis Thoutmôsis III) [18]. Ménès en est la forme grecque utilisé par Manéthon. Son nom pourrait signifier « quelqu'un » ou « personne ». Il est possible que les prêtres, ne connaissant pas le nom du premier pharaon, mais devant le citer, aient utilisé cette expression à la place [19].

Dans un article de juillet 2002 [20], Bernadette Menu expose que Ménès serait une sorte de titre, « Celui qui établit », porté par les deux premiers souverains de la première dynastie, Narmer et Âha.

Il est possible que Narmer ait changé de nom après l'unification et la mise en place de l'institution pharaonique en prenant le titre de Ménès, « le fondateur » [21]. D'autant plus que les deux noms ont été retrouvés sur un sceau où ils sont associés, mais d'une façon qui n'assure pas qu'il s'agisse de la même personne, le nom de Narmer étant en tant qu'Horus et celui de Ménès de façon normale.