Musique de jeu vidéo

La musique de jeu vidéo est la bande son ou tout morceau musical composés pour un jeu vidéo. Débutant dans les années 1970 avec une réputation de sous-musique, la qualité des musiques de jeu vidéo d’aujourd’hui se rapproche lentement de celle des musiques de films. Les bandes son des jeux vidéo sont commercialisées aux côtés des musiques de cinéma, et sont jouées en concert, en particulier au Japon. C’est ainsi que de nombreux compositeurs tels que Nobuo Uematsu ou Kōji Kondō se sont fait un nom.

La musique de jeu vidéo, en particulier celle datant d’avant le e siècle, peut être considérée comme un genre musical à part entière, d’abord parce qu’il s’agit la plupart du temps de musique programmée, à la différence de la musique enregistrée en studio ou jouée en live. En effet, les supports sur lesquels sont généralement stockés les jeux vidéo ne permettaient pas, jusqu’à très récemment, de contenir de la musique pré-enregistrée. Celle-ci était donc interprétée par l’ordinateur (ou la console de jeu) chaque fois que nécessaire. La qualité sonore dépendait grandement des capacités techniques du support sur lequel elles étaient interprétées. Les faibles capacités techniques des supports de jeu ont longtemps été la cause de la mauvaise qualité (sonore et non pas musicale !) de la musique de jeu vidéo. Celle-ci se traîne donc une réputation de sous-musique en raison de son caractère accessoire et de ses sonorités dépouillées.

Elle a pourtant évolué très rapidement depuis la fin des années 1990, notamment grâce à l’avènement du CD ROM, comme supports de jeux vidéo. La capacité de ce support étant largement supérieure à celle d’une disquette ou d’une cartouche de jeu, il a été possible d’y intégrer des bandes-son toujours plus complexes. L’évolution des capacités des cartes son et des processeurs sonores des consoles de jeu a également contribué à cette amélioration. La qualité des musiques de jeu vidéo se rapproche aujourd’hui lentement de celle des musiques de films. De nombreux compositeurs tels que Nobuo Uematsu ou Koji Kondo se sont fait un nom grâce au jeu vidéo. Les bandes-son des jeux vidéo sont commercialisées aux côtés des musiques de cinéma, et sont jouées en concert, en particulier au Japon.

Les bandes originales de jeux vidéo ont toujours été difficiles à trouver, en particulier en Europe. Actuellement, étant donné l’incroyable amélioration de la qualité sonore, il arrive de plus en plus fréquemment que les éditeurs décident de mettre en vente la bande originale de certains de leurs jeux, exactement comme on le ferait pour un film. Les bandes originales de jeux plus anciens restent, elles, très rares. Le problème semble toutefois résolu depuis peu puisque de talentueux hackers ont mis au point des formats spécifiques permettant d’émuler le son des anciennes consoles de jeu. Le format SPC (Sound Processing Core) permet par exemple l’émulation du processeur SPC700 intégré à la Super Nintendo. L’apparition de ces formats fut une véritable aubaine pour les amateurs de musique de jeux vidéo.