Mouvement littéraire

Ne doit pas être confondu avec genre littéraire.

Le terme mouvement littéraire désigne un ensemble d'auteurs et d’œuvres le plus souvent réunis dans un manifeste. Un mouvement littéraire peut être désigné par le terme « école ».

L' histoire littéraire est définie par l'apparition de mouvements successifs qui réunissent les artistes et les écrivains autour d'un objectif commun du monde et de la littérature. Chaque mouvement s'inscrit dans un contexte historique particulier et s'affirme comme une rupture radicale avec les mouvements qui l'ont précédé. Un courant littéraire se distingue d'un mouvement littéraire par son absence d'école, il présente cependant une unité esthétique et idéologique.

Définitions

Définition

Un mouvement littéraire est un groupe d'écrivains qui ont la même vision des choses à une époque donnée et qui, la plupart du temps, s'organisent autour d'une école.

Étymologie

Le syntagme "mouvement littéraire" est attesté pour la première fois en 1825, d'après le Dictionnaire historique de la langue française [1].

Mouvement littéraire et courant littéraire

Le terme « mouvement littéraire » désigne un ensemble d'auteurs et d'œuvres présentant des traits communs affichés, inscrits dans des textes ayant une valeur de programme, voire de manifeste. Il peut s'agir d'une « école littéraire », avec sa doctrine, ses signes de ralliement, ses chefs de file. Un courant, sans former une école à proprement parler, offre une unité esthétique et idéologique forte [2].

Portrait de Joachim Du Bellay

Manifeste littéraire

Un manifeste est une déclaration écrite et publique par laquelle un courant artistique expose un programme d'action ou une position, le plus souvent politique ou esthétique. Toutefois, il est difficile de déterminer quel mouvement littéraire a produit le premier manifeste. En effet, Défense et illustration de la langue française, un texte de théorie littéraire de la Renaissance écrit en 1549 par le poète français Joachim Du Bellay, pourrait apparaître comme le premier manifeste. Mais « Le manifeste du symbolisme » est un texte de théorie littéraire écrit par Jean Moréas paru le 18 septembre 1886 dans le supplément littéraire du Figaro [3]. Il est considéré comme le premier manifeste en raison de son titre [4].