Moumines

Tove Jansson, créatrice des Moumines, ici en 1956
Un avion de MD-11 de Finnair décoré avec des Moumines

Les Moumines, ou Moomins (en suédois Mumintroll) sont des personnages créés par la Finlandaise suédophone Tove Jansson. Il s'agit d'une famille de gentils trolls ressemblant à des hippopotames [1], [2], [3].

La Famille Moumine

Les Moumines vivent dans la vallée des Moumines, vallée imaginaire donnant sur le golfe de Finlande. Ils semblent se réduire à une seule famille, composée de Papa Moumine, Maman Moumine et leur fils Moumine [4].

Ce dernier est le héros de plusieurs livres de Tove Jansson, qui commence à s'intéresser à lui en 1945 lorsqu'elle en fait le héros d'Une comète au pays de Moumine, le premier volume de la série : lorsqu'une comète s'approche, il part avec son ami Snif dans les Collines sauvages pour rallier l'observatoire et suivre la progression de la comète. Ils rencontrent tous deux le Renaclerican, qui devient l'un des personnages récurrents de la série.

Les trois amis découvrent le chapeau d'un magicien dans Moumine le troll (1948), et à la fin du roman, Papa Moumine leur lit ses Mémoires, annonçant la parution réelle des Mémoires de Papa Moumine en 1950, centrées cette fois sur la jeunesse du père de Moumine. Il leur conte sa rencontre avec Fredrikson, Chassebête (père de Snif), Bataclan (père du Renaclerican), Edouard le Dronte, et bien d'autres, et où il navigue sur l'Orphéon des mers, prestigieux bateau de Fredrikson.

Moomin noue une idylle avec la demoiselle Snorque, qui l'accompagne depuis Une comète au pays de Moumine jusqu'à Un hiver dans la vallée de Moumine (1957), en passant par L'Été dramatique de Moumine (1954), lors de la fête de la Saint Jean. Il semble cependant s'en éloigner graduellement, au profit de personnages moins timorés, plus indépendants et originaux comme Mume et sa sœur la Petite Mu, une amie fidèle mais incontrôlable, ou Tou-ticki, une autre amie qui n'apparaît qu'en hiver [5].

Le dernier volume qui est traduit en français, Papa Moumine et la mer (1965), voit la famille abandonner sa chère maison pour s'installer dans un phare sur une île déserte, étrange retraite dans la solitude maritime, marquée par les mystères et l'interrogation sur soi, alors que les Moumines semblaient casaniers et amoureux de l'ordre, malgré la jeunesse aventureuse de Papa Moumine. Son fils éprouve cependant une fascination croissante pour l'inconnu et pour l'autre, le différent [5].

Les livres pour enfants ont assuré le succès des Moumines, mais leur notoriété s'est surtout étendue grâce aux bandes dessinées réalisées par l'auteur et son frère, Lars Jansson, et les séries d' animation, en particulier une série animée japonaise de 99 épisodes diffusée en France sous le titre Les Moomins. Il existe même un parc d'attraction, Muumimaailma (le Monde des Moumines) sur l'île de Kailo, au large de Naantali (sud-ouest de la Finlande).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Other Languages
العربية: مومين
беларуская: Мумітроль
беларуская (тарашкевіца)‎: Мумітроль
български: Муминтроли
bosanski: Mumijevi
čeština: Muminci
Deutsch: Mumins
English: Moomin
Esperanto: Mumintroloj
español: Mumin
euskara: Mumindarrak
suomi: Muumi
føroyskt: Mumitrøllið
עברית: המומינים
hrvatski: Moomin
magyar: Muminok
íslenska: Múmínálfarnir
italiano: Mumin
日本語: ムーミン
ქართული: მუმინები
한국어: 무민
Latina: Mumin
lietuvių: Troliai Mumiai
кырык мары: Мумитрольвлӓ
မြန်မာဘာသာ: မူးမင်
Nederlands: Moem
norsk nynorsk: Mummitrollet
Livvinkarjala: Muumi
polski: Muminki
português: Mumin
română: Moomin
русский: Муми-тролли
Simple English: Moomin
српски / srpski: Мумијеви
svenska: Mumintrollen
ไทย: มูมิน
Türkçe: Moomin
українська: Мумі-тролі
中文: 姆明