Moso

Famille élargie Moso : enfants, adultes et anciens cohabitent.

Les Moso, Mosuo ou Musuo ( chinois : 摩梭 ; pinyin : mósuō), autrefois retranscrit en Mossos, forment une ethnie habitant le Sud-Ouest de la Chine, à la frontière des provinces du Yunnan et du Sichuan, sur les contreforts de l' Himalaya. Elle compte de 30 000 à 60 000 habitants. Officiellement ainsi que linguistiquement, les Moso constituent un sous-ensemble de la nationalité Naxi et utilisent un sous-système de l' écriture daba à l'instar de ce peuple.

Ils forment une société matrilinéaire (les enfants sont rattachés au groupe parental maternel, qui les élève, leur transmet le nom et l'héritage), matrilocale (les femmes sont au centre de leur famille et ne la quittent pas pour rejoindre leur conjoint après une union) et avunculaire (la paternité des enfants est exercée par leur oncle maternel) [1], [2].

Les Moso présentent également dans leur traditions certaines particularités qui leur a valu l'intérêt de nombreux ethnologues : le mariage n'existe pas et les amants ne résident pas ensemble [3]. Ces spécificités ont été mises à mal sous la révolution culturelle chinoise par une propagande active en faveur du mariage et de la monogamie [4]. Le succès de cette politique fut tout de même limité, de nombreux Moso étant restés fidèles à leur modèle traditionnel ou y retournant par la suite [5].

Premières descriptions et origine du nom

Le terme « Moso » désignait anciennement (avant 1954) tous les Naxi ; il est maintenant repris par un sous-groupe, essentiellement les habitants de Yongning et des bords du lac Lugu, qui souhaitent souligner les différences entre eux et les Naxi de la ville de Lijiang et des environs. Les ethnologues préfèrent l'appellation « Na » pour l'ensemble des populations qui utilisent pour autonyme la syllabe « Na » ; cette appellation recouvre les Naxi de Lijiang et les Moso de Yongning et du lac Lugu. Ainsi, un livre (en français) consacré aux coutumes des Moso est intitulé « Une société sans père ni mari : les Na de Chine ».

Certains ouvrages anciens utilisent la dénomination Mosso:

  • Henri d'Orléans considère que les Mossos sont une tribu qui occupait auparavant le Tibet et qui écrit avec des hiéroglyphes, avant de vivre dans le Likiang [6].
  • En 1866, l' abbé Desgodins considère que les Mossos sont une peuple et une langue qui n'utilise des hiéroglyphes que pour les écritures religieuses, qui aurait eu pour capitale Mou-Tien-Ouang. Il considère que l’appellation Mosso est utilisé par les chinois de manière péjorative, alors qu'ils peuvent être appelés Nachis ou Guion. Leur sorciers s'appellent des Tongba [7], [8].
  • Francis Garnier considère que la ville de Oué-Si était une ville mosso pratiquant l' octroi [9].
  • Gabriel Devéria sur la base d'écrits précédents considère que les Mossos vivent entre le Cambodje et le fleuve Bleu, entre le 27 et le 30° parallèle. Il considère que les Mossos sont appelés Djiung par les Tibétains et Nashi par eux-mêmes. Ils seraint passés sous le Royaume de Nan-tchao au huitième siècle [8]. D'après le Fang-yu-ki-yao, d'autres noms seraint équivalents à zh:麽些 (Mo-siè) comme zh:摩梭 (摩艹犭火) (Mo-ti) ou zh:摩沙 (Mo-cha) [8]. (La signification est donnée à la page Naxi)
  • En 1891, Terrien De Lacouperie considère que deux écritures Mosso sont présentes en Europe: l'une au British Muséum de Londres, l'autre au Musée du Trocadero de Paris [10].
  • En 1908, l'orientaliste Henri Cordier sur la base synthètise dans T'oung Pao les écrits précédents et détaille que d'après la notice 21 traduite du chinois, les Mossos sont surnommés Ho, sans que cela ne leur interdise le mariage. Pour MonPeyrat, les Mousseux (Mosso) ne se marient qu'après une longue période de flirte, qui conduit le marié à vivre chez ses beaux parents [11].
Other Languages
azərbaycanca: Mosuolar
català: Mosuo
dansk: Mosuo
Deutsch: Mosuo
English: Mosuo
español: Mosuo
فارسی: قوم موسو
galego: Pobo mosuo
עברית: מוסואו
italiano: Mosuo
한국어: 모쒀족
polski: Mosuo
português: Mosuo (povo)
русский: Мосо (народ)
Türkçe: Mosuolar
татарча/tatarça: Мосо халкы
українська: Мосуо
Tiếng Việt: Người Mosuo
中文: 摩梭人