Moresnet neutre

Moresnet Neutre
Territoire constesté de Moresnet

Neutral-Moresnet (de)
Neutraal Moresnet (nl)

1816 – 1919

Drapeau
Drapeau de Moresnet[1]
Hymne : Amikejo Marsch[2]
Description de cette image, également commentée ci-après
Informations générales
Statutterritoire contesté
territoire démilitarisé[3]
condominium[4]
Chef-lieuLa Calamine
Languefrancique ripuaire
espéranto[5]
allemand
français
néerlandais
Religionchristianisme
Monnaiefranc français (FRF)[6]
Fuseau horaireUTC +1 (été +2)
Démographie
Population 1816256 hab.[7],[8]
1830500 hab.[7],[8]
1858

2 572 hab.[7],[8] dont :

  • 852 Belges
  • 807 Prussiens
  • 695 neutres
  • 204 Néerlandais
  • 14 divers[7]

4 668 hab. dont :

  • 1 916 Allemands
  • 1 685 Belges
  • 560 Néerlandais
  • 484 neutres
  • 23 divers[9]
Superficie
Superficie3,44 km2
Histoire et événements
Traité des limites
Traité de Versailles

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le territoire contesté de Moresnet[10],[11], dit Moresnet neutre[12], [13], [14],[15], est un ancien territoire communal neutre[13] européen créé par l'article 17 du traité des limites signé à Aix-la-Chapelle le [13]. De forme sensiblement triangulaire[13] et d'une superficie de 3,44 kilomètres carrés[13], il était situé à environ 7 km au sud-ouest d'Aix-la-Chapelle, au sud du point où les frontières de l'Allemagne, des Pays-Bas, et depuis 1830 de la Belgique, se rencontrent au sommet du Vaalserberg[16],[17]. L'Empire allemand l'annexa le [14]. Le traité de Versailles l'assigna à la Belgique[15].

Territoire

Carte du Moresnet neutre

Le territoire du Moresnet neutre avait la forme d'un triangle dont le sommet, au nord, était le point culminant du Vaalserberg, « point de contact » des trois anciens départements français de l'Ourthe, de Meuse-Inférieure et de la Roer (aujourd'hui tripoint des frontières entre l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas).

La base du triangle, au sud, était la chaussée de Liège à Aix-la-Chapelle[18] (aujourd'hui Lütticher Straße, portion de la route nationale 3). Sa limite occidentale était un segment de la droite tracée entre le « point de contact » précité et celui des trois anciens cantons d'Aubel, d'Eupen et de Limbourg. Ce segment sert aujourd'hui de limite tant entre les communes de Plombières et de La Calamine qu'entre la Communauté française et la Communauté germanophone de Belgique. Sa limite orientale était un segment de la droite reliant le « point de contact » et le point d'intersection de la chaussée de Liège à Aix-la-Chapelle avec la limite de l'ancien canton d'Eupen.

Other Languages
asturianu: Moresnet
башҡортса: Мореснет
беларуская: Морэснэт
беларуская (тарашкевіца)‎: Морэснэт
español: Moresnet
suomi: Moresnet
עברית: מורסנט
interlingua: Moresnet
Bahasa Indonesia: Moresnet
italiano: Moresnet
日本語: モレネ
la .lojban.: moresnet
Ripoarisch: Moresnet
Lëtzebuergesch: Neutral-Moresnet
Bahasa Melayu: Moresnet
Nederlands: Neutraal Moresnet
norsk nynorsk: Nøytrale Moresnet
polski: Moresnet
português: Moresnet
română: Moresnet
русский: Мореснет
sicilianu: Moresnet
srpskohrvatski / српскохрватски: Moresnet
Simple English: Moresnet
slovenčina: Moresnet
svenska: Moresnet
татарча/tatarça: Moresnet
українська: Мореснет
Tiếng Việt: Moresnet