Monoamine oxydase

Monoamine oxydase A
Caractéristiques générales
Symbole MAOA
N° EC 1.4.3.4
Homo sapiens
Locus p11.3
Masse moléculaire 59 682 Da [1]
Nombre de résidus 527 acides aminés [1]

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

Monoamine oxydase B
Image illustrative de l'article Monoamine oxydase
Dimère de monoamine oxydase B humaine ( 1GOS [2])
Caractéristiques générales
Symbole MAOB
N° EC 1.4.3.4
Homo sapiens
Locus p11.3
Masse moléculaire 58 763 Da [1]
Nombre de résidus 520 acides aminés [1]

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

Les monoamines oxydases (MAO) ( 1.4.3.4) sont un groupe d' oxydoréductases intervenant dans le catabolisme des monoamines, notamment de la sérotonine. On les trouve dans la membrane mitochondriale externe de la plupart des types de cellules du corps et dans le cerveau au niveau des synapses. Elles catalysent des réactions du type :

RCH2NHR’ + H2O + O2    RCHO + R’NH2 + H2O2.

On distingue deux isozymes :

De plus, les deux isozymes se trouvent dans les neurones et les astrocytes [3].

Les monoamines oxydases sont inhibées par certains médicaments, les inhibiteurs des monoamines oxydases (IMAO).

Fonction

La MAO-A est particulièrement importante pour protéger le système nerveux central et le système nerveux périphérique de toutes les amines qu'on pourrait ingérer (que l'on trouve par exemple dans le poisson fumé, le fromage et la bière).

Les deux MAO permettent l'inactivation des neurotransmetteurs de la classe des monoamines ( noradrénaline, sérotonine et dopamine) et participent ainsi comme des stabilisateurs de l'humeur. Certains antidépresseurs ainsi que la cigarette agissent en inhibant leur activité, ce qui a pour effet d'augmenter la concentration en monoamines actives, facilitant ainsi leurs actions.

Les inhibiteurs de la MAO

Des inhibiteurs sélectifs de la MAO-B, comme la sélégiline ou la rasagiline, sont utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson. En effet, ces inhibiteurs sélectifs et irréversibles de la MAO-B augmentent la quantité de dopamine disponible en empêchant sa dégradation par la MAO-B. Contrairement aux inhibiteurs de la MAO-A, utiles, comme vu précédemment, dans la protection contre les amines exogènes, il n'est pas nécessaire de suivre un régime en utilisant ces inhibiteurs de la MAO-B.

Article connexe : Moclobemide.
Other Languages