Monbazillac (AOC)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Monbazillac.
Monbazillac
image illustrative de l’article Monbazillac (AOC)
Le vignoble de Monbazillac à l'automne,
secteur de la côte nord.

Désignation(s)Monbazillac
Appellation(s) principale(s)monbazillac[1]
Type d'appellation(s)AOC-AOP
Reconnue depuis1936
PaysDrapeau de la France France
Région parentevignoble du Sud-Ouest
Sous-région(s)Bergeracois
LocalisationDordogne
Climattempéré océanique dégradé
Superficie plantée3 600 hectares[2]
Cépages dominantssémillon B, sauvignon B et muscadelle B[3]
Vins produitsblancs liquoreux
Production56 000 hectolitres[4]
Pieds à l'hectareminimum 4 000 pieds par hectare[5]
Rendement moyen à l'hectaremaximum 30 à 40 hectolitres par hectare[5]

Le monbazillac[1] est un vin liquoreux français produit au sud du vignoble de Bergerac, sur des coteaux pentus exposés au nord, en rive gauche de la Dordogne, dans les environs du village de Monbazillac. Il bénéficie d'une appellation d'origine contrôlée.

Historique

Le monbazillac fait partie du vignoble de Bergerac. En cela, il partage une histoire commune avec l'appellation bergerac.

Dans les années 1930, un différend oppose un viticulteur de Gageac-et-Rouillac, commune voisine de Saussignac, à l'appellation monbazillac. Il perd son procès en 1934, la décision de justice excluant les producteurs de cette zone de la prestigieuse appellation de vin blanc liquoreux[6].

L'AOC est reconnue par un décret du .

Other Languages