Mohammed V (roi du Maroc)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mohammed V.

Mohammed V
محمد الخامس
Illustration.
Mohammed V, le 5 décembre 1957.
Titre
Roi du Maroc

(3 ans, 6 mois et 12 jours)
Président du ConseilMbarek Bekkaï
Ahmed Balafrej
Abdallah Ibrahim
lui-même
SuccesseurHassan II
Président du Conseil de gouvernement du Maroc

(8 mois et 30 jours)
MonarqueLui-même
GouvernementMohammed V
PrédécesseurAbdallah Ibrahim
SuccesseurHassan II
Sultan du Maroc

(1 an, 8 mois et 29 jours)
Président du ConseilMbarek Bekkaï
SuccesseurLui-même (roi)

(25 ans, 9 mois et 3 jours)
PrédécesseurMoulay Youssef
SuccesseurSidi Mohammed ben Arafa
Biographie
Hymne royalHymne national
Dynastiealaouite
Nom de naissanceMohammed ben Youssef Alaoui[réf. nécessaire]
Date de naissance
Lieu de naissanceFès (Maroc)
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décèsRabat (Maroc)
PèreMoulay Youssef
MèreLalla Yaqut
Conjoint1) Lalla Hanila bint Mamoun
2) Lalla Abla bint Tahar
3) Lalla Bahia bint Antar
EnfantsPremière épouse :
princesse Lalla Fatima Zohra
Deuxième épouse :
prince Moulay El Hassan
(futur Hassan II) Red crown.png
princesse Lalla Aïcha
princesse Lalla Malika
prince Moulay Abdallah
princesse Lalla Nuzha
Troisième épouse :
princesse Lalla Amina
HéritierMoulay El Hassan

Mohammed V (roi du Maroc)
Monarques du Maroc
Présidents du Conseil de gouvernement marocain

Sidi Mohammed[N 1], ou Sidi Mohammed ben Youssef[N 1], né le à Fès et mort le à Rabat, est le sultan de l'Empire chérifien (1927-1957) et, à la suite de l'indépendance de l'État retrouvée en 1956, le roi du Maroc (1957-1961) sous le nom de Mohammed V[N 1].

Ce monarque alaouite a soutenu à partir de 1944 l'Istiqlal, principal mouvement indépendantiste marocain, et s'est opposé à la poursuite des dominations française et espagnole. En conséquence, le , il a été déposé par les autorités françaises dans le cadre du protectorat français dans l'Empire chérifien, en vigueur depuis 1912, et contraint à l'exil — successivement en Corse et à Madagascar — jusqu'au .

Il demeure considéré par beaucoup comme le « père de la nation marocaine moderne » (Abb al-Watan al-Maghribi) et, par ailleurs, a notamment été décoré de l'ordre des Compagnons de la Libération par Charles de Gaulle, alors président du gouvernement provisoire de la République française.

Other Languages