Miyako (cheval)

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miyako.

Miyako
Image illustrative de l’article Miyako (cheval)
Région d’origine
RégionDrapeau du Japon Japon
Caractéristiques
Taille1,10 m à 1,20 m
RobeGénéralement baie
PiedsParticulièrement durs
CaractèreDocile
Statut FAO (conservation)Critique mais maintenueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autre
UtilisationAttraction touristique

Le Miyako (宮古馬, Miyako-uma?, « cheval de Miyako ») est une race de petits chevaux japonais, propre à l'île Miyako-jima dans la préfecture d'Okinawa. Il est le plus rare et le plus menacé des chevaux japonais, une quarantaine d'individus seulement étant recensés en 2013. Son origine est soumise à controverses, mais il montre une proximité nette avec d'autres petits chevaux insulaires du Japon, le Tokara, le Taishuh et le Yonaguni. Jadis employé pour la monte puis pour le travail agricole, le Miyako est beaucoup croisé au e siècle pour les besoins de la culture de la canne à sucre. Il décline en raison de la motorisation.

Plusieurs programmes ont vu le jour pour préserver ce petit équidé, haut d'environ 1,15 m. Les très faibles effectifs et le manque de données relatives au patrimoine génétique des animaux rendent la menace d'extinction très présente. Le Miyako représente désormais une attraction touristique et un support d'enseignement dans les écoles d'agriculture. Il est classé monument naturel par la préfecture d'Okinawa depuis 1991.

Other Languages
Deutsch: Miyako-Pony
English: Miyako horse
euskara: Miyako poni
日本語: 宮古馬
svenska: Miyakoponny
Tiếng Việt: Ngựa Miyako