Mine (gisement)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mine.

Une mine est un gisement exploité de matériaux (par exemple d'or, de charbon, de cuivre, de diamants, de fer, de sel, d'uranium, etc.).

Elle peut être à ciel ouvert ou souterraine. Dans les années 1980, environ 20 milliards de tonnes de matériaux étaient extraits annuellement des seules mines à ciel ouvert dans le monde dont plus de la moitié des minerais[1] alors que plus de six milliards de tonnes de charbon, 1,6 milliard de tonnes de minerai de fer, 190 millions de tonnes de minerai d'aluminium sont présumés extraits du sous-sol par des galeries et puits au début du e siècle.

La distinction entre mine et carrière tient à la nature du matériau extrait (stratégique ou précieux pour la mine, de moindre valeur pour la carrière) ; en France, c'est le code minier qui définit cela.

Des mines existent depuis la préhistoire (puits creusés dans la craie pour l'extraction du silex, puits ou galeries d'extraction de différents minerais (fer et cuivre notamment).

À partir du XIXe siècle les progrès techniques et de la géologie ont permis d'exploiter plus rapidement des gisements de plus en plus profonds, jusque sous la mer à partir d'une plate-forme de forage, non sans impacts environnementaux, sociaux et sanitaires directs ou indirects. L'extraction minière est responsable d'un grand nombre de morts, dans les galeries, ou à la suite de la silicose, l'asbestose ou à des cancers dus à la radioactivité. Les déchets, poussières des « stériles minières » sont parfois à l'origine de pollutions graves différées dans l'espace ou le temps (à partir des métaux lourds notamment). Certaines mines ont engendré un phénomène d'acidification du milieu, auto-entretenu (ce phénomène est dit « drainage minier acide »). Des mines abandonnées sont aussi à l'origine d'effondrement du sol superficiel. Des séismes induits peuvent être produits par les grandes mines.

En France, il y a eu de très nombreuses mines dans presque toutes les régions. Les gisements de charbon se trouvent dans le Nord-Pas-de-Calais (plus grand réseau de galeries souterraines au monde), en Lorraine, dans le Massif central, en Provence, dans le Sud-Ouest (exemple : Carmaux) mais aussi autour de Saint-Étienne. La Russie possède aussi de nombreux gisements de charbon (exemples : Donbass et Sibérie). Le Royaume-Uni possède quant à lui d'importants gisements de charbon au nord (Lowlands en Écosse), au Pays de Galles, autour de Manchester, dans le centre (Midlands) et dans le Yorkshire.

Ancienne mine d'or de Skidoo, dans la Vallée de la Mort en Californie.
Other Languages
العربية: منجم
azərbaycanca: Süxurlar
беларуская: Шахта
беларуская (тарашкевіца)‎: Шахта
български: Рудник
bosanski: Rudnik
čeština: Důl
Чӑвашла: Çĕр управĕ
Deutsch: Bergwerk
Ελληνικά: Ορυχείο
Esperanto: Minejo
español: Mina (minería)
eesti: Kaevandus
suomi: Kaivos
hrvatski: Rudnik
Kreyòl ayisyen: Min
հայերեն: Հանքահոր
Ido: Mineyo
italiano: Miniera
日本語: 鉱山
қазақша: Кенорын
한국어: 광산
Кыргызча: Кен
Lëtzebuergesch: Minière
олык марий: Шахте
Nederlands: Mijn (delfstoffen)
norsk: Bergverk
Nouormand: Mène
polski: Kopalnia
português: Mina (mineração)
русский: Шахта
sicilianu: Pirrera (minera)
srpskohrvatski / српскохрватски: Rudnik
slovenčina: Baňa
slovenščina: Rudnik
српски / srpski: Рудник
Kiswahili: Mgodi
ślůnski: Gruba
українська: Шахта