Mika Waltari

Mika Waltari
Description de l'image Mika Waltari.jpg.
Nom de naissance Mika Toimi Waltari
Naissance
Helsinki ( Drapeau de la Finlande  Finlande)
Décès (à 70 ans)
Helsinki ( Drapeau de la Finlande  Finlande)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture finnois
Genres

Mika Toimi Waltari ( à Helsinki- à Helsinki) est un écrivain finlandais, célèbre pour ses romans historiques traduits dans de nombreuses langues et auteur de quelques romans policiers [1], [2].

Biographie

Mika Waltari est le fils de Toimi Armas Waltari, un pasteur luthérien, aumônier de prison né en 1881 et de son épouse Olga Maria Johansson. À cinq ans, Waltari perd son père. Tout jeune, il assiste à la guerre civile finlandaise à Helsinki.

Plus tard, il s'inscrit à l' université d'Helsinki comme étudiant en théologie, selon les vœux de sa mère. Mais rapidement il abandonne la théologie en faveur de la philosophie, l'esthétique et la littérature, et il obtient son diplôme de maître en 1929. Pendant ses études, il contribue à divers magazines et écrit des poèmes et des histoires. Il obtient la publication de son premier livre en 1925.

Paris

Pendant ses études universitaires Waltari part à Paris en 1927. Il y écrit son premier grand roman Suuri illusioni (La Grande illusion), très apprécié par la jeunesse finlandaise. En termes de style, le roman est considéré comme l'équivalent finlandais des œuvres des écrivains américains de la Lost Generation. Le livre de Waltari est un roman historique, qui a lieu au XXe siècle, le héros est un Finlandais qui se rend à Paris à vingt ans et y vit une vie plutôt bohème.