Midi-Pyrénées

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Midi.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d' appels de notes.

Midi-Pyrénées
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Siège de la préfecture Toulouse
Départements et collectivités territoriales Ariège (09)
Aveyron (12)
Haute-Garonne (31)
Gers (32)
Lot (46)
Hautes-Pyrénées (65)
Tarn (81)
Tarn-et-Garonne (82)
Arrondissements 22
Cantons 152
Communes 3 020
Conseil régional Conseil régional de Midi-Pyrénées
ISO 3166-2 FR-N
Démographie
Gentilé Midipyrénéens
Population 2 926 592 hab. (2012)
Densité 65 hab./km2
Langues
régionales
Occitan ( languedocien, gascon)
Géographie
Superficie 45 348 km2
Liens
Site web www.midipyrenees.fr

Midi-Pyrénées ( prononcé [ m i . d i p i . ʁ e . n e]) est une ancienne région du Sud de la France qui correspondait approximativement à l'ancien Haut-Languedoc. La région s'étendait sur plus de 45 000 km² ce qui en faisait la deuxième plus vaste région de France derrière la Guyane et la première de Métropole. Sa plus grande ville était Toulouse, qui était également sa préfecture et le siège de son conseil régional.

La région était subdivisée en huit départements : l’ Ariège, l’ Aveyron, la Haute-Garonne, le Gers, le Lot, les Hautes-Pyrénées, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

Dans le cadre de la réforme territoriale, Midi-Pyrénées a fusionné avec la région Languedoc-Roussillon. Cette fusion est entrée en vigueur le 1er janvier 2016 [1]. La région Occitanie est le nouveau nom de celle-ci.

Histoire

Article détaillé : Histoire de Midi-Pyrénées.

Instituée sous la Ve République, la région a cessé d'exister en janvier 2016 lors de sa fusion avec Languedoc-Roussillon [2]. Cette fusion reconstituant peu ou prou le territoire du comté de Toulouse, augmentés du Gers, des Hautes-Pyrénées, du Comminges et du Couserans.