Michel Raison

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raison (homonymie).
Michel Raison
Illustration.
Fonctions
Sénateur de la Haute-Saône
En fonction depuis le
(3 ans, 9 mois et 3 jours)
Élection28 septembre 2014
Groupe politiqueUMP puis LR
Maire de Luxeuil-les-Bains

(7 ans, 9 mois et 21 jours)
Élection09 mars 2008
Réélection23 mars 2014
PrédécesseurMichel Gabillot (DVG)
SuccesseurFrédéric Burghard (LR)
Député de la 3e circonscription de la Haute-Saône

(10 ans)
Élection16 juin 2002
Réélection17 juin 2007
LégislatureXIIe législature
XIIIe législature
PrédécesseurJean-Paul Mariot (PS)
Successeurcirconscription supprimée
Conseiller régional de Franche-Comté

(10 ans et 23 jours)
SuccesseurPatrice Debray (UMP)
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissanceBesançon (Doubs)
NationalitéFrançaise
Parti politiqueUMP
Les Républicains
ProfessionAgriculteur

Michel Raison, né le à Besançon (Doubs), est un homme politique français.

Biographie

Michel Raison a été agriculteur de 1971 à 2005. Administrateur de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait (FNPL) en 1975, il devient ensuite président de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FDSEA) en 1984. Il occupe ce poste jusqu'en 1992 avant d'être élu président de la Chambre d'Agriculture en 1989. Il est réélu en 1995 pour un second mandat. Il ne se représente pas en 2002.

Il est élu député de la troisième circonscription de la Haute-Saône en 2002 contre le député sortant Jean-Paul Mariot. Il est réélu député le , pour la XIIIe législature (2007-2012). Il fait partie du groupe Les Républicains. Il est battu par Jean-Michel Villaumé le 17 juin 2012 dans la nouvelle deuxième circonscription de la Haute-Saône, la troisième ayant été supprimée.

Le 9 mars 2008, il est élu maire de Luxeuil-les-Bains avec 58,56 % des suffrages. Il est réélu au premier tour le 23 mars 2014 avec 70,74 % des voix.

Il fut membre du groupe d'études sur le problème du Tibet de l'Assemblée nationale[1] et est maintenant président du groupe d'information internationale sur le Tibet au Sénat [2],[3].

Chargé des questions relatives à l'agriculture pour le groupe loi pour le développement de la concurrence au service des consommateurs du 3 janvier 2008 dite "Loi Chatel"[4].

Le 28 septembre 2014, il est élu sénateur de Haute-Saône.

Sa première année de mandat est marquée par la production d'un rapport intitulé « La France sera-t-elle encore demain un grand pays laitier ? »[5] fait au nom de la commission des affaires européennes.

Il soutient Bruno Le Maire pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[6]. En septembre 2016, il est nommé avec plusieurs personnalités délégué général au projet de la campagne[7].

Other Languages
English: Michel Raison