Michel Piron

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piron.
Michel Piron
Fonctions
Député de la 4e circonscription de Maine-et-Loire

(15 ans et 1 jour)
Élection 16 juin 2002
Réélection 17 juin 2007
17 juin 2012
Législature XIIe, XIIIe et XIVe
Groupe politique UMP (2002-2012)
R-UMP (2012)
UDI (depuis 2013)
Prédécesseur Jean-Michel Marchand ( Les Verts)
Successeur Laëtitia Saint-Paul
Conseiller général de Maine-et-Loire
élu dans le canton de Thouarcé

(14 ans et 13 jours)
Réélection 9 mars 2008
Prédécesseur Camille Laurendeau ( DVD)
Successeur Canton supprimé
Maire de Thouarcé

(20 ans, 2 mois et 29 jours)
Prédécesseur Roger Gourdon
Successeur Jean-Yves Le Bars
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Saumur ( Maine-et-Loire)
Nationalité Française
Parti politique UDF (1971-2002)
UMP (2002-2013)
UDI (depuis 2013)

Michel Piron, né le à Saumur en Maine-et-Loire, est un homme politique français, député UDI de la 4e circonscription de Maine-et-Loire depuis 2002, ancien conseiller général de Maine-et-Loire, ancien président de la Communauté des Coteaux du Layon et ancien maire de Thouarcé.

Biographie

Michel Piron est titulaire d'une licence de philosophie. Il a été professeur de Lettres et de Philosophie de 1964 à 1989 puis Directeur-Fondateur de la Société Emballages Spéciaux de l'Ouest de 1989 à 2001.

Michel Piron a commencé sa carrière politique comme conseiller municipal de Thouarcé en 1971. Affilié à l'UDF jusqu'en 2001, il devient maire de Thouarcé en 1983, poste qu'il occupe jusqu'en 2003.

En 2001, il est élu conseiller général pour le canton de Thouarcé. L'année suivante, il devient député de la 4e circonscription de Maine-et-Loire, pour la XIIe législature ( 2002- 2007), avec 57,86 % des voix au second tour. Il est réélu en 2007, pour la XIIIe législature ( 2007- 2012), dès le premier tour avec 52,54 % des voix. En 2012, il retrouve son siège pour la XIVe législature en s'imposant au second tour avec 55,17 % des voix.

À l'Assemblée, il est secrétaire de la Commission des Affaires économiques et membre de la Commission des Affaires européennes. Spécialisé des questions sur la ville, l'urbanisme, le logement et les collectivités territoriales, il est rapporteur "Ville et Logement" pour la Commission des affaires économiques.

Il préside la Communauté de communes des Coteaux du Layon - antérieurement SIVOM de Thouarcé - depuis 1983.

Par ailleurs, il est président du Conseil National de l'Habitat, président délégué de l'Assemblée des Communautés de France (AdCF), coprésident de l'Institut de la Décentralisation et membre du Comité des Finances Locales (CFL).

Il soutient la candidature de François Fillon à la présidence de l' UMP lors du congrès d'automne 2012. Il rejoint finalement l' UDI le [1] où il prend la présidence de la Fédération du Maine-et-Loire.

Au début de l'année 2016, il annonce son soutien à Alain Juppé pour la primaire présidentielle de 2016. Du fait que l' UDI ne participe pas à la primaire, Michel Piron décide de ne pas briguer un second mandat à la tête de la Fédération ligérienne.

Il soutient Alain Juppé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016 [2].

Le 2 mars 2017, dans le cadre de l' affaire Fillon, il lâche le candidat LR François Fillon à l'élection présidentielle [3].

Other Languages
English: Michel Piron