Michel Pajon

Michel Pajon
Image illustrative de l'article Michel Pajon
Fonctions
Député de la 3e circonscription de la Seine-Saint-Denis

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
Prédécesseur Circonscription créée
Successeur Patrice Anato
Maire de Noisy-le-Grand

(19 ans, 11 mois et 23 jours)
Prédécesseur Antoine Pontone
Successeur Brigitte Marsigny
Député de la 13e circonscription de la Seine-Saint-Denis

(16 ans, 3 mois et 25 jours)
Élection
Réélection 1er juin 1997
16 juin 2002
17 juin 2007
Législature Xe, XIe, XIIe et XIIIe
Groupe politique SOC (1996-2007)
SRC (2007-2012)
Prédécesseur siège vacant
Successeur Circonscription supprimée
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Drancy ( Seine-Saint-Denis)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Maître de conférences en économie à l' Université de Paris I

Michel Pajon, né le à Drancy ( Seine), est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Parcours politique

Maître de conférences en économie à l' Université de Paris I, il est élu député en 1996, puis réélu le (pour la XIIe législature, dans la 13e circonscription de la Seine-Saint-Denis), et le pour la XIIIe législature ( 2007- 2012) [1]. Il fait partie du groupe socialiste.

Il est réélu député de sa circonscription, devenue la 3e de la Seine-Saint-Denis le avec 60,38 % des suffrages exprimés au deuxième tour, face au candidat UMP Bruno Beschizza [2]. Son suppléant est Emmanuel Constant [3].

Il est élu maire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) en 1995, puis réélu en 2001, 2008 [4].

Michel Pajon s'est déclaré officiellement comme candidat à sa succession pour la mairie de Noisy-le-Grand en 2014 [5]. En , il est réélu maire de Noisy-le-Grand avec 1007 voix d'avance. Le , le Conseil d'État annule les élections de Noisy-le-Grand, obligeant le député-maire à repartir en campagne. De nouvelles élections se tiennent le et la candidate Les Républicains Brigitte Marsigny les remporte. Selon les résultats du second tour, sur les 15 585 suffrages exprimés, soit un taux de participation de 44,42 %, la candidate Les Républicains l’emporte avec 46,4 % des voix (7 231 suffrages), devant le maire socialiste sortant Michel Pajon, qui en a obtenu 46,2 % (7 198 suffrages ). L’écart entre les deux candidats n’est donc que de 33 voix [6].

Il ne se représente pas aux élections législatives de 2017 [7] et ne parraine aucun candidat pour l' élection présidentielle de 2017 [8].

Other Languages
English: Michel Pajon