Matteo Ricci

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matteo Ricci (homme politique) et Ricci.
Matteo Ricci
Description de cette image, également commentée ci-après
Le père Matteo Ricci (portrait par le frère chinois Emmanuel Pereira)
Alias
(en chinois) Lì Mǎdòu
Naissance
Macerata Drapeau de l'Italie  Italie
Décès (à 57 ans)
Pékin Drapeau de la République populaire de Chine  Chine
Nationalité italienne
Pays de résidence Chine (empire chinois)
Profession
Activité principale
Missionnaire, sinologue, écrivain
Autres activités
Cartographe, traducteur
Formation
Lettres, philosophie et théologie

Compléments

Ricci est considéré comme le père de la sinologie moderne

Matteo Ricci, en chinois simplifié : 利玛窦 ; chinois traditionnel : 利瑪竇 ; pinyin : Lì Mǎdòu [1], né le 6 octobre 1552 à Macerata ( Italie) et décédé le 11 mai 1610 à Pékin, est un prêtre jésuite italien et missionnaire en Chine. Ricci initia le processus d' inculturation du christianisme en Chine.

Présentation

Un des premiers jésuites à pénétrer en Chine, il en étudie la langue et la culture. Acquérant une profonde sympathie pour la civilisation chinoise, il y est reconnu comme un authentique « lettré » et comme l'un des rares étrangers à être considéré comme père fondateur de l'histoire chinoise. Au « Millennium Center » de Pékin, le bas-relief consacré à l' histoire de la Chine ne comporte que deux étrangers, tous deux italiens : Marco Polo à la cour de Kubilaï Khan et Matteo Ricci scrutant le ciel et habillé comme un mandarin confucéen.

Il dessine des mappemondes qui font connaître aux Chinois le reste du monde, traduit en chinois des livres de philosophie, de mathématiques et d' astronomie. Inversement, il révèle à l'Occident Confucius et sa philosophie, créant de la sorte un dialogue très conséquent avec les lettrés et les hommes de culture [2].

Matteo Ricci et son ami mandarin, Xu Guangqi

Il incarne aussi la nouvelle démarche d' inculturation de la religion chrétienne en Chine [3] telle que définie par Valignano.

À l'ère de la mondialisation et des échanges interculturels généralisés, Matteo Ricci incarne ce que peut être un passeur et un pont entre la Chine et l' Occident [2].

En 1935, l' union astronomique internationale a donné le nom de Riccius à un cratère lunaire.

Other Languages
العربية: ماتيو ريتشي
català: Matteo Ricci
čeština: Matteo Ricci
Deutsch: Matteo Ricci
English: Matteo Ricci
español: Matteo Ricci
euskara: Matteo Ricci
Gaeilge: Matteo Ricci
贛語: 利瑪竇
客家語/Hak-kâ-ngî: Li Mâ-teu
עברית: מטאו ריצ'י
Kreyòl ayisyen: Matteo Ricci
magyar: Matteo Ricci
Bahasa Indonesia: Matteo Ricci
íslenska: Matteo Ricci
italiano: Matteo Ricci
한국어: 마테오 리치
Bahasa Melayu: Matteo Ricci
Nederlands: Matteo Ricci
polski: Matteo Ricci
Piemontèis: Matteo Ricci
português: Matteo Ricci
Runa Simi: Mateo Ricci
русский: Риччи, Маттео
slovenščina: Matteo Ricci
svenska: Matteo Ricci
українська: Маттео Річчі
Tiếng Việt: Matteo Ricci
吴语: 利玛窦
中文: 利玛窦
文言: 利瑪竇
Bân-lâm-gú: Matteo Ricci
粵語: 利瑪竇