Match de football France – RFA (1982)

France - RFA Football pictogram.svg
Pas d'image ? Cliquez ici.
Contexte
Compétition Coupe du monde 1982
Date
Stade Stade Ramón Sánchez Pizjuán
Lieu Séville, Andalousie
Drapeau de l'Espagne  Espagne
Affluence 70 000 spectateurs
Résultat
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest 3 - 3 Drapeau : France France
Tirs au but 5 - 4 0
Temps réglementaire 1 - 1 0
Mi-temps 1 - 1 0
Buteur(s) RFA
But inscrit après 17 minutes 17e Littbarski
But inscrit après 102 minutes 102e Rummenigge
But inscrit après 108 minutes 108e Fischer

France
But inscrit après 27 minutes 27e ( pén.) Platini
But inscrit après 92 minutes 92e Trésor
But inscrit après 98 minutes 98e Giresse
Cartons RFA
Averti après 46 minute(s) 46e Förster

France
Averti après 35 minute(s) 35e Giresse
Averti après 40 minute(s) 40e Genghini

Le , au stade Sánchez Pizjuán de Séville ( Espagne), devant 70 000 spectateurs, s'est jouée la demi-finale de la Coupe du monde de football de 1982 qui opposa la France à la RFA.

Classique opposition de style entre la rigueur tactique et physique d'une part et le jeu technique et offensif d'autre part, ce match est devenu l'une des rencontres légendaires de l'histoire de la Coupe du monde, souvent simplement appelée la nuit de Séville [1], [2] (Nacht von Sevilla en allemand) ou Séville 82. Cette rencontre est surtout marquée par la blessure du Français Patrick Battiston qui fut évacué inconscient du terrain à la suite d'un choc avec le gardien de but allemand Harald Schumacher, ce qui fut considéré par tous comme une agression et comme une injustice qui priva la France de la victoire.

Parcours des équipes dans la compétition

Parcours de l'équipe de France

Après une entame de compétition poussive (débutant par une défaite sans appel contre l' Angleterre à Bilbao, une victoire contre le Koweït et un match nul contre la Tchécoslovaquie), la France est montée en puissance tout au long du tournoi. Qualifiés de justesse pour la deuxième phase de poule, les Bleus se sortent ensuite facilement de leur poule à trois (victoires contre l' Autriche et l' Irlande du Nord) accédant ainsi à leur première demi-finale mondiale depuis 1958.

Parcours de l'équipe de RFA

La performance de la RFA est également allée crescendo dans ce tournoi. Battue dès son premier match par l' Algérie à la surprise générale, la Mannschaft s'est relancée en écrasant le Chili, puis s'est qualifiée sans gloire pour le deuxième tour à l'issue d'une victoire contre le voisin autrichien au cours de ce qu'on a appelé le match de la honte sur le score de 1-0 en faveur des Allemands, score permettant de qualifier les deux équipes au détriment de l'Algérie. Au deuxième tour, l'équipe du sélectionneur Jupp Derwall s'est sortie d'un groupe très difficile, obtenant le nul contre l'Angleterre, avant de battre et donc d'éliminer l' Espagne à domicile. Contre les Bleus, la Mannschaft part largement favorite.

Préparatifs

Ce match promet l'opposition de deux styles presque diamétralement opposés. D'un côté, la rigueur allemande se caractérise par de grandes qualités physiques, des remontées de ballons très efficaces, un mental à toute épreuve. De l'autre, les Français font entrevoir un football débordant d'imagination, de spontanéité souvent comparé aux Brésiliens. Mais il ne s'agit alors que d'une équipe prometteuse qui ne croit pas encore suffisamment en ses chances.