Martin Johnson

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson et Martin Johnson (homonymie).
Martin Johnson
Photo en buste de profil de Martin Johnson portant une cape rouge et noir
Fiche d'identité
Nom completMartin Osborne Johnson
Naissance (48 ans)
à Solihull (Angleterre)
Taille2,01 m (6 7)
SurnomJohnno[1], Captain Colossus[1],
Goofy[1]
Positiondeuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
1988-1989Leicester Tigers
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1989
1989-1991
1991-2005
Leicester Tigers
King Country
Leicester Tigers
0? 0(?)
0? 0(?)
0? 0(?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1993-2003
1993-2001
Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
84 (10)[2]
08 0(0)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2008-2011Drapeau : Angleterre Angleterre

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 20 février 2011.

Martin Osborne Johnson, commandeur de l'Empire britannique, est un joueur de rugby international anglais né le à Solihull. Il évolue au poste de deuxième ligne tant en sélection nationale qu'avec les Leicester Tigers avec qui il effectue la majeure partie de sa carrière en club. Nommé manager du XV de la Rose le , il possède le plus grand palmarès du rugby européen en tant que joueur.

Capitaine du XV anglais de 1999 à 2003, il conduit l'équipe qui réussit le Grand Chelem dans le Tournoi des Six Nations 2003, son second après celui remporté en 1995. Mais le point culminant de sa carrière est la victoire lors de la Coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Il est aussi le seul joueur à avoir été deux fois capitaine des Lions lors des tournées 1997 en Afrique du Sud et en 2001 en Australie. Il annonce sa retraite internationale en janvier 2004, tout en continuant à jouer pour son club des Leicester Tigers avec lesquels il gagne notamment deux coupes d'Europe en 2001 et 2002 et quatre titres consécutifs de champion d'Angleterre de 1999 à 2002. Il met un terme définitif à sa carrière de joueur en mai 2005 après la finale du championnat d'Angleterre perdue contre les London Wasps.

Joueur au physique puissant et à l'aspect intimidant, il possède également des qualités de leader qui le conduisent d'abord à être un capitaine d'équipe indiscutable tant en club qu'en sélections nationales, puis à devenir le sélectionneur du XV de la rose de 2008 à 2011. En raison de ses qualités de joueur et de son palmarès unique, Johnson est récompensé à plusieurs reprises, intégrant notamment le Temple international de la renommée du rugby en 2005.