Martin Gardner

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gardner.
Martin Gardner
Martin Gardner.jpeg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
NormanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Domaine
Membre de
Arme
Conflit
Site web
Distinction
Œuvres principales
Fads and Fallacies in the Name of Science (d), L'univers ambidextre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Martin Gardner

signature

Martin Gardner (né le à Tulsa, Oklahoma et mort le à Norman, Oklahoma) était un écrivain américain de vulgarisation mathématique et scientifique, aux intérêts portant aussi bien sur le scepticisme scientifique, la micromagie, la philosophie, la religion et la littérature - en particulier les écrits de Lewis Carroll, L. Frank Baum, et GK Chesterton[1],[2]. Il était considéré comme une autorité majeure relativement à Lewis Carroll. Sa version annotée d'Alice, qui comprenait le texte des deux livres de L. Carroll, est son œuvre la plus accomplie et s'est vendue à plus d'un million d'exemplaires[3] . Il s'est intéressé toute sa vie à la magie et l'illusion et était considéré comme l'un des plus importants magiciens du XXe siècle[4] ainsi que le doyen des créateurs américains d'énigmes[5]. C'était un auteur prolifique et polyvalent, publiant plus de 100 livres au cours de sa vie[6].

Gardner était surtout connu pour la création et le maintien de l'intérêt pour les mathématiques récréatives - et par extension, les mathématiques en général - tout au long de la seconde moitié du XXe siècle, grâce à ses colonnes « Jeux mathématiques », qui parurent pendant vingt-ans dans Scientific American et les livres suivants qui les regroupaient[7],[8].

Gardner fut l'un des principaux polémistes anti-pseudosciences du XXe siècle[9]. Son livre Fads and Fallacies in the Name of Science, publié en 1957[10], est devenu une œuvre classique et fondatrice du mouvement sceptique[11]. En 1976, il s'est joint à d'autres sceptiques pour fonder le CSICOP, organisme de promotion de la recherche scientifique et de l'utilisation de la raison dans l'examen des revendications sortant de l'ordinaire[12].

Other Languages
български: Мартин Гарднър
čeština: Martin Gardner
Esperanto: Martin Gardner
español: Martin Gardner
hrvatski: Martin Gardner
Kreyòl ayisyen: Martin Gardner
italiano: Martin Gardner
한국어: 마틴 가드너
Nederlands: Martin Gardner
português: Martin Gardner
română: Martin Gardner
Simple English: Martin Gardner
slovenčina: Martin Gardner
slovenščina: Martin Gardner
Türkçe: Martin Gardner
українська: Мартін Гарднер