Mario Vargas Llosa

  • mario vargas llosa
    description de cette image, également commentée ci-après
    mario vargas llosa en 2016.
    nom de naissance jorge mario pedro vargas llosa
    naissance (84 ans)
    arequipa, province d'arequipa
    drapeau du pérou pérou
    activité principale
    Écrivain, romancier, nouvelliste, essayiste, dramaturge, professeur, journaliste et personnalité politique
    distinctions
    prix rómulo gallegos 1967
    légion d'honneur (1985)
    prix prince des asturies 1986
    prix planeta 1993
    prix cervantes 1994
    prix mondial cino del duca 2008
    prix nobel de littérature 2010
    prix international alfonso reyes 2011
    auteur
    langue d’écriture espagnol
    mouvement réalisme magique
    boom latino-américain
    libéralisme
    genres
    roman, roman policier, nouvelle, essai, théâtre

    Œuvres principales

    • la ville et les chiens
    • la guerre de la fin du monde
    • la fête au bouc
    • conversation à la cathédrale
    • pantaleón et les visiteuses
    • la tante julia et le scribouillard

    compléments

    • candidat à la présidence de la république du pérou pour le front démocratique en 1990

    mario vargas llosa [ˈmaɾjo ˈβarɣas ˈʎosa][1], premier marquis de vargas llosa[2], né le à arequipa, région d'arequipa, au pérou, est un écrivain péruvien naturalisé espagnol, auteur de romans et d'essais politiques. il est notamment lauréat du prix nobel de littérature 2010 « pour sa cartographie des structures du pouvoir et ses images aiguisées de la résistance de l'individu, de sa révolte et de son échec[3] ».

    comme beaucoup d'auteurs hispano-américains, mario vargas llosa s'est engagé en politique tout au long de sa vie. ses opinions se sont progressivement déplacées du communisme au libéralisme. il soutient initialement le gouvernement révolutionnaire de fidel castro, mais est rapidement déçu. en 1990, il est candidat à l'élection présidentielle péruvienne à la tête d'une coalition, le front démocratique (fredemo), qui perd face à alberto fujimori.

  • biographie
  • le défenseur de la corrida
  • l'amitié brisée avec gabriel garcía márquez
  • Œuvres
  • notes et références
  • annexes

Mario Vargas Llosa [ˈmaɾjo ˈβarɣas ˈʎosa][1], premier marquis de Vargas Llosa[2], né le à Arequipa, région d'Arequipa, au Pérou, est un écrivain péruvien naturalisé espagnol, auteur de romans et d'essais politiques. Il est notamment lauréat du prix Nobel de littérature 2010 « pour sa cartographie des structures du pouvoir et ses images aiguisées de la résistance de l'individu, de sa révolte et de son échec[3] ».

Comme beaucoup d'auteurs hispano-américains, Mario Vargas Llosa s'est engagé en politique tout au long de sa vie. Ses opinions se sont progressivement déplacées du communisme au libéralisme. Il soutient initialement le gouvernement révolutionnaire de Fidel Castro, mais est rapidement déçu. En 1990, il est candidat à l'élection présidentielle péruvienne à la tête d'une coalition, le Front démocratique (Fredemo), qui perd face à Alberto Fujimori.

Other Languages
azərbaycanca: Mario Barqas Yosa
беларуская (тарашкевіца)‎: Марыё Варгас Льлёса
Avañe'ẽ: Mario Vargas Llosa
Kreyòl ayisyen: Mario Vargas Llosa
interlingua: Mario Vargas Llosa
Bahasa Indonesia: Mario Vargas Llosa
македонски: Марио Варгас Љоса
Bahasa Melayu: Mario Vargas Llosa
Plattdüütsch: Mario Vargas Llosa
Nederlands: Mario Vargas Llosa
norsk nynorsk: Mario Vargas Llosa
português: Mario Vargas Llosa
srpskohrvatski / српскохрватски: Mario Vargas Llosa
Simple English: Mario Vargas Llosa
slovenčina: Mario Vargas Llosa
slovenščina: Mario Vargas Llosa
српски / srpski: Марио Варгас Љоса
татарча/tatarça: Марио Варгас Льоса
Tiếng Việt: Mario Vargas Llosa
粵語: 略薩