Marilou Berry

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berry (homonymie).

Marilou Berry, née le à Paris, est une actrice et réalisatrice française.

Biographie

Jeunesse et formation

Marilou Berry est la fille de l'actrice et réalisatrice Josiane Balasko et du sculpteur Philippe Berry[1]. Elle est aussi la nièce de l'acteur Richard Berry, et la cousine germaine de la comédienne Joséphine Berry.

Elle rejoint l'École internationale bilingue et le Lycée Condorcet puis fait sa première apparition à l'écran à l'âge de 8 ans dans Ma vie est un enfer, une comédie réalisée par sa mère et dans laquelle elle joue avec son oncle Richard Berry. A 16 ans, elle dit à sa mère avec détermination : « je veux être actrice »[2]. En plus de son désir du cinéma, elle est peu intéressée par les études, ce qui l'amène à quitter le lycée en seconde, pour s'inscrire au Conservatoire du VIIe arrondissement de Paris. Par la suite, elle enchaîne les stages sur les plateaux de tournage.

Débuts et révélation critique (2004-2009)

Marilou Berry photographiée en 2009 par le Studio Harcourt.

Marilou Berry s'impose comme l'une des révélations de l'année 2004, grâce à deux rôles d'adolescente ronde et complexée, qui trouvent leur salut dans la musique : Hannah, enfant de la banlieue parisienne, féministe avant l'heure et virtuose de la contrebasse, dans La Première Fois que j'ai eu 20 ans ; puis Lolita, jeune fille en mal de reconnaissance, écrasée par la notoriété de son père auteur, et férue d'art lyrique, dans Comme une image. Sa performance lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir féminin en 2004 et d'être récompensée aux Étoile d'or de la révélation féminine 2005[3].

En 2006, elle passe au théâtre pour la pièce Toc toc, de Laurent Baffie, qui lui vaut le Molière de la révélation théâtrale[4]. Et au cinéma, elle fait partie des larges distributions des comédies populaires Il était une fois dans l'oued et Nos jours heureux.

Les années suivantes, deux actrices passées à la réalisation lui confient un second rôle : en 2007, Sophie Marceau la dirige pour le polar La Disparue de Deauville, et en 2008, sa propre mère, Josiane Balasko, pour le drame Cliente.

Mais à la fin de l'année, elle tient surtout son premier rôle avec la comédie noire Vilaine, réalisée par Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit. Elle y joue le rôle de Mélanie, une fille trop gentille et au physique peu avantageux, qui travaille en tant qu'employée dans une station-service. Sa prestation lui vaut une nomination au César du meilleur espoir féminin aux Césars 2009.

Comédies populaires (depuis 2010)

L'actrice au Festival du Film de Cabourg 2013, pour Les Reines du ring.

En 2010, elle joue dans le court-métrage La chair de ma chair, de Mallory Grolleau. Et en 2011, elle fait partie de la distribution chorale de la comédie populaire La Croisière, de Pascale Pouzadoux.

Mais en 2013, elle revient avec deux projets plus exposés : en juillet, elle fait partie du quatuor de femmes réunie pour la comédie Les Reines du ring de Jean-Marc Rudnicki, aux côtés de Nathalie Baye, Audrey Fleurot et Corinne Masiero. Et en juin, elle est l'unique tête d'affiche de Joséphine, écrite et réalisée par Agnès Obadia[5]. Pour cette adaptation de la bande dessinée éponyme créée par Pénélope Bagieu, elle y joue une trentenaire qui cherche l'amour.

Dès 2014, elle enchaîne avec le tournage de la suite, Joséphine s'arrondit, pour laquelle elle passe aussi à la réalisation, à la place de Agnès Obadia. Le film est sorti en février 2016.

Entretemps, en 2015, elle apparait dans la comédie de mœurs Valentin Valentin, de Pascal Thomas. Elle tient également un second rôle dans la comédie romantique Sous le même toit, réalisée par Dominique Farrugia et sortie en avril 2017.

La même année, elle est la vedette de la comédie parodique Les nouvelles aventures de Cendrillon, de Lionel Steketee. Elle y donne la réplique à sa mère, Josiane Balasko.

Vie privée

Marilou Berry a été la compagne du chef d'entreprise Arnaud Schneider de 2013[6] à 2017. Elle est en couple avec un street-artiste, Alexis, dit « Le Diamantaire », depuis juin 2017[7].

Other Languages
العربية: ماريلو بيري
Deutsch: Marilou Berry
English: Marilou Berry
Esperanto: Marilou Berry
español: Marilou Berry
한국어: 마릴루 베리
русский: Берри, Марилу
svenska: Marilou Berry