Marie-Joseph Chénier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chénier.
Marie-Joseph Chénier
Marie-Joseph Chénier.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Marie-Joseph Blaise de ChénierVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Formation
Activités
Père
Fratrie
Autres informations
Parti politique
Membre de
Genres artistiques
Œuvres réputées
signature de Marie-Joseph Chénier

signature

Chenier div. 8 Père-Lachaise.jpg

Vue de la sépulture.

Marie-Joseph Blaise de Chénier est un poète, dramaturge et homme politique français, né à Constantinople le [1] et mort à Paris le . C'est le frère cadet du poète André Chénier.

Biographie

Fils de Louis de Chénier, diplomate et historien, et frère cadet du poète André Chénier, Marie-Joseph Chénier naquit comme lui à Constantinople mais passa son enfance à Carcassonne, fit ses études au collège de Navarre à Paris où il se lia d'amitié avec Charles et Michel de Trudaine, et Louis et François de Pange. Il devint en 1781, à l'âge de dix-sept ans, cadet gentilhomme dans les dragons de Montmorency. Il passa deux années en garnison à Niort.

Tout comme François de Pange, il renonça à la carrière militaire pour se consacrer à la littérature mais le succès ne fut pas au rendez-vous pour les jeunes gens. François de Pange se tourna vers le journalisme mais Marie-Joseph s'obstina. Il débuta à la Comédie-Française en 1785 avec un drame en deux actes, Edgar, ou le Page supposé, qui fut sifflé du début à la fin. En 1786, la tragédie d'Azémire, qu'il dédia à son ancien condisciple François de Pange, ne connut pas une meilleure fortune.