Marie-Joseph Chénier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chénier.
Marie-Joseph Chénier
Marie-Joseph Chénier.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
Paris Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Marie-Joseph Blaise de Chénier Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Formation
Activités
Père
Fratrie
Autres informations
Parti politique
Membre de
Genres artistiques
Œuvres réputées
signature de Marie-Joseph Chénier

signature

Chenier div. 8 Père-Lachaise.jpg

Vue de la sépulture.

Marie-Joseph Blaise de Chénier est un poète, dramaturge et homme politique français, né à Constantinople le [1] et mort à Paris le . C'est le frère cadet du poète André Chénier.

Biographie

Fils de Louis de Chénier, diplomate et historien, et frère cadet du poète André Chénier, Marie-Joseph Chénier naquit comme lui à Constantinople mais passa son enfance à Carcassonne, fit ses études au collège de Navarre à Paris où il se lia d'amitié avec Charles et Michel de Trudaine, et Louis et François de Pange. Il devint en 1781, à l'âge de dix-sept ans, cadet gentilhomme dans les dragons de Montmorency. Il passa deux années en garnison à Niort.

Tout comme François de Pange, il renonça à la carrière militaire pour se consacrer à la littérature mais le succès ne fut pas au rendez-vous pour les jeunes gens. François de Pange se tourna vers le journalisme mais Marie-Joseph s'obstina. Il débuta à la Comédie-Française en 1785 avec un drame en deux actes, Edgar, ou le Page supposé, qui fut sifflé du début à la fin. En 1786, la tragédie d'Azémire, qu'il dédia à son ancien condisciple François de Pange, ne connut pas une meilleure fortune.