Mari (langue)

Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mari.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d' appels de notes.

image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mari
Марий йылме (Marij jylme)
Pays Russie
Région Volga
Nombre de locuteurs 509 090 [1]
Typologie SOV, agglutinante, accusative, à accent d'intensité
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Flag of Mari El.svg  République des Maris
Codes de langue
ISO 639-2 chm
ISO 639-3 chm
Étendue macro-langue
Type vivante
IETF chm
Linguasphère 41-AAC-a
WALS mme mah, mme
Carte

Les quatre principaux dialectes du mari :
     mari des montagnes,      mari du Nord-Ouest,      mari des prairies,      mari de l'Est.

Le mari, ou tchérémisse (en mari : мари́й йы́лме, marij jylme [maˈrij ˈjəlme] ; en russe : мари́йский язы́к, ISO 9 : marijskij jazyk [mɐˈrʲijskʲɪj jɪˈzɨk]), est une langue appartenant à la famille des langues ouraliennes.

Locuteurs

Le mari est parlé par plus de 500 000 personnes. Il s'agit de la langue officielle – avec le russe – de la République des Maris, une république de la Fédération de Russie. Le mari est également parlé dans les républiques voisines du Tatarstan et d' Oudmourtie, ainsi que dans l' oblast' de Perm.

D'après le recensement de 1989, le nombre de Maris était de 670 868. Parmi eux, 80 % (soit 542 160) déclaraient le mari comme leur langue maternelle, contre 18,8 % qui en indiquaient une autre. La République des Maris – ou « Mari El » (Мари́й Эл) – atteste quant à elle de quelque 11,6 % d'habitants ne considérant pas le mari comme leur première langue.