Malgache

Malgache
Malagasy
Pays Madagascar
Nombre de locuteurs 22 millions
Typologie VOS agglutinante synthétique et accentuelle
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de Madagascar  Madagascar
Régi par Académie malgache
Codes de langue
ISO 639-1 mg
ISO 639-2 mlg
ISO 639-3 mlg
Étendue groupe
Type langue vivante
IETF mg
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Andininy Voalohany

Teraka afaka sy mitovy zo sy fahamendrehana ny olombelona rehetra. Samy manan-tsaina sy fieritreretana ka tokony hifampitondra am-pirahalahiana [1].

Le malgache (en malgache : malagasy) est la langue nationale et l'une des langues officielles de Madagascar. C'est depuis toujours une langue normalisée, principalement dérivée du dialecte parlé sur les hautes terres centrales. Elle est la plus occidentale des langues malayo-polynésiennes et donc des langues austronésiennes. Plus précisément, elle appartient au rameau dit «  Grand Barito », dont les langues sont parlées à Kalimantan, la partie indonésienne de l'île de Bornéo, dans l'actuelle région de Banjarmasin, et comprennent notamment le ma'anyan, le samihim, le dusun deyah, mais aussi par des populations surnommées «  nomades de la mer », les Bajau. Dans cette région, la langue dominante est aujourd'hui le malais, qui appartient à un autre rameau malayo-polynésien. Le malgache est également parlé à Mayotte sous le nom de kibouchi (shibushi en mahorais) dans une vingtaine de villages [2].

Introduction

Vocabulaire Malgache (1773) (Collection BULAC)

Le malgache fait partie d'un ensemble linguistique comprenant plus d'une vingtaine de « variantes » locales, qualifiées habituellement de « dialectes ».

Sur le plan lexical, plus de 90 % du vocabulaire traditionnel de la langue malgache dont on peut identifier la filiation remonte à des origines austronésiennes. Le reste est d'origine bantou, arabo-swahili ou sanskrite. Et encore, ces derniers mots, totalisant pour chaque groupe quelques dizaines d'éléments à peine, sont en général cantonnés à des domaines d'activités particuliers. Ainsi les mots d'origine bantou se retrouvent surtout dans le domaine de l'élevage (tels que omby, ondry, akoho) et ceux swahilis celui de certains objets commerciaux, du calendrier et de la divination (alahady, adaoro, sikidy, etc.). Les plus anciens emprunts semblent ceux d'origine sanskrite à travers le malais (tsara, soa, sahaza, sandry, sisa, hetsy), remontant vraisemblablement au voisinage avec les navigateurs malais au cours du premier millénaire. Ce sont en effet les peuples malayophones qui, en Asie du Sud-Est ont été les premiers à subir l'influence des cultures indiennes.

L'écriture moderne de la langue malgache en alphabet latin fut fixée par décret le 26 mars 1823, à la suite d'une concertation entre le roi Radama Radama Ier et les missionnaires britanniques qui venaient d'introduire l'imprimerie dans le royaume. Le principe retenu fut alors que les consonnes devaient s'écrire comme en anglais et les voyelles comme dans les langues latines. Auparavant, quelques lettrés du royaume utilisaient déjà l' alphabet arabe ( sora-be ou « Noble écriture ») développé dans le sud-est de l'île.

Le fait que la langue malgache soit originaire d' Indonésie ne doit néanmoins pas faire hâtivement conclure que son ancêtre était ou s'écrivait comme le vieux- malais avec un alphabet de type indien.

La langue malgache possède un vocabulaire très riche (certains dictionnaires malgaches possèdent en effet plus de soixante mille mots) [3]. La richesse du vocabulaire la rend propre à exprimer avec précision les choses abstraites, la poésie et l'image. Le problème majeur de la langue malgache est qu'elle a un vocabulaire très restreint en ce qui concerne la science et les techniques [4].

Depuis le e siècle, la langue malgache a emprunté un nombre considérable de mots aux langues européennes, en particulier l' anglais et le français.

Dans l'aspect actuel de l'orthographe, qui comporte 21 lettres (à savoir les 26 lettres standards de l’alphabet latin moins le c, le q, le w, le u et le x), le o se prononce comme le « ou » français (encore que dans certaines régions, notamment dans les régions côtières — nord, nord-ouest, ouest... et pas que dans les campagnes —, il puisse aussi se prononcer comme en français). En revanche, la diphtongue ao tend à se prononcer comme un simple o. Le i se trouvant à la fin de chaque mot s’écrit toujours y. Le e est prononcé comme un é français. Pour les consonnes, le tr et le dr représentent des alvéolaires affriquées, proches du « tram » et du « dream » de l'anglais, avec davantage d'insistance sur le r. Le r est toujours roulé, comme en italien. Le g est dur, comme dans « gare ». Le s, est toujours sourd (comme le ss en français), et légèrement chuinté. Le ts se prononce comme dans « tsigane ».

L'accent tonique tombe en général sur l'avant-dernière syllabe du mot, à moins que celui-ci ne se termine en -ka, -tra, ou -na, auquel cas l'accent tombe sur l'antépénultième. Les voyelles inaccentuées se trouvant à la fin de chaque mot sont à peine prononcées.

Other Languages
Afrikaans: Malgassies
አማርኛ: መለጋሲ
العربية: لغة ملغاشية
azərbaycanca: Malaqasi dili
беларуская (тарашкевіца)‎: Малагасійская мова
български: Малгашки език
brezhoneg: Malagasieg
català: Malgaix
čeština: Malgaština
Zazaki: Malgaşki
Esperanto: Malagasa lingvo
español: Idioma malgache
euskara: Malgaxe
suomi: Malagassi
Gaelg: Malagasish
客家語/Hak-kâ-ngî: Malagasy-ngî
עברית: מלגשית
Fiji Hindi: Malagasy bhasa
hrvatski: Malgaški jezik
interlingua: Lingua malgache
Bahasa Indonesia: Bahasa Malagasi
íslenska: Malagasíska
Basa Jawa: Basa Malagasy
Taqbaylit: Tamalgacit
kalaallisut: Malagassiskisut
한국어: 말라가시어
Кыргызча: Малагаси тили
lietuvių: Malagasių kalba
latviešu: Malgašu valoda
Malagasy: Fiteny malagasy
Māori: Reo Malagasy
македонски: Малгашки јазик
മലയാളം: മലഗാസി ഭാഷ
Bahasa Melayu: Bahasa Malagasi
Nederlands: Malagasitalen
norsk nynorsk: Gassisk
norsk: Gassisk
Piemontèis: Malgass
پنجابی: مالاگاسی
português: Língua malgaxe
Runa Simi: Malagasi simi
română: Limba malgașă
srpskohrvatski / српскохрватски: Malagaški jezik
Simple English: Malagasy language
српски / srpski: Малгашки језик
svenska: Malagassiska
Türkçe: Malgaşça
oʻzbekcha/ўзбекча: Malagasi tili
Tiếng Việt: Tiếng Malagasy
Bân-lâm-gú: Malagasy-gí