Magadha
English: Magadha

  • empire magadha
    (sa) मगध

    viie siècle viie siècle av. j.-c. – vers -350

    description de cette image, également commentée ci-après
    extension approximative de magadha au ve siècle av. j.-c.
    informations générales
    capitale rajgir
    langue langues indo-aryennes

    entités suivantes :

    • empire nanda
    magadha et autres mahajanapadas dans la période post-védique
    expansion territoriale des empires de magadha à partir du vie siècle avant notre ère.

    le magadha (sanskrit : मगध) est le plus grand des seize royaumes de l'inde ancienne[1] (mahâ-janapadas). le noyau du royaume était la région du bihar au sud du gange, sa première capitale était rajagriha, puis pataliputra. magadha s'élargit pour inclure la plupart du bihar et du bengale avec la conquête de licchavi et d'anga, suivie par une grande partie de l'uttar pradesh et de l'orissa. l'ancien royaume de magadha est fortement évoqué dans les textes jaïns et bouddhistes. il est également mentionné dans le mahābhārata, le purana et le rāmāyana.

    la première référence au magadha se trouve dans l'atharva-véda où ils sont répertoriés avec les angas, les gandharis et les mujavats. deux des grandes religions de l'inde, le jaïnisme et le bouddhisme ont des racines dans le magadha, ainsi que deux des plus grands empires de l'inde, l'empire maurya et l'empire gupta. ces empires ont vu des progrès de la science antique de l'inde (mathématiques, astronomie, religion, philosophie) et sont considérés comme l'âge d'or de l'inde.

    le royaume de magadha incluait des communautés républicaines telles que la communauté de rajakumara. les villages avaient leurs propres assemblées et leurs chefs locaux appelés gramakas. leurs administrations étaient divisées en fonctions exécutives, judiciaires et militaires.

    terre sacrée car un grand nombre d'événements de la vie de bouddha y ont eu lieu, ce fut plus tard le berceau de l'empire maurya fondé par chandragupta maurya (qui a contrôlé la majeure partie de l'inde sous le règne d'ashoka) puis celui du puissant empire gupta.

    on possède peu d'informations sûres concernant les premiers dirigeants du magadha. les sources les plus importantes sont les chroniques bouddhistes du sri lanka mahavamsa et dipavamsa, les puranas ainsi que divers textes sacrés bouddhistes et jaïna.

  • géographie
  • dynasties du magadha
  • rois du magadha
  • notes et références
  • source
  • voir aussi

Empire Magadha
(sa) मगध

VIIe siècle VIIe siècle av. J.-C. – vers -350

Description de cette image, également commentée ci-après
Extension approximative de Magadha au Ve siècle av. J.-C.
Informations générales
Capitale Rajgir
Langue Langues indo-aryennes

Entités suivantes :

Magadha et autres Mahajanapadas dans la période post-védique
Expansion territoriale des empires de Magadha à partir du VIe siècle avant notre ère.

Le Magadha (sanskrit : मगध) est le plus grand des seize royaumes de l'Inde ancienne[1] (Mahâ-Janapadas). Le noyau du royaume était la région du Bihar au sud du Gange, sa première capitale était Rajagriha, puis Pataliputra. Magadha s'élargit pour inclure la plupart du Bihar et du Bengale avec la conquête de Licchavi et d'Anga, suivie par une grande partie de l'Uttar Pradesh et de l'Orissa. L'ancien royaume de Magadha est fortement évoqué dans les textes jaïns et bouddhistes. Il est également mentionné dans le Mahābhārata, le Purana et le Rāmāyana.

La première référence au Magadha se trouve dans l'Atharva-Véda où ils sont répertoriés avec les Angas, les Gandharis et les Mujavats. Deux des grandes religions de l'Inde, le jaïnisme et le bouddhisme ont des racines dans le Magadha, ainsi que deux des plus grands empires de l'Inde, l'empire Maurya et l'empire Gupta. Ces empires ont vu des progrès de la science antique de l'Inde (mathématiques, astronomie, religion, philosophie) et sont considérés comme l'âge d'or de l'Inde.

Le royaume de Magadha incluait des communautés républicaines telles que la communauté de Rajakumara. Les villages avaient leurs propres assemblées et leurs chefs locaux appelés Gramakas. Leurs administrations étaient divisées en fonctions exécutives, judiciaires et militaires.

Terre sacrée car un grand nombre d'événements de la vie de Bouddha y ont eu lieu, ce fut plus tard le berceau de l'Empire maurya fondé par Chandragupta Maurya (qui a contrôlé la majeure partie de l'Inde sous le règne d'Ashoka) puis celui du puissant Empire Gupta.

On possède peu d'informations sûres concernant les premiers dirigeants du Magadha. Les sources les plus importantes sont les chroniques bouddhistes du Sri Lanka Mahavamsa et Dipavamsa, les Puranas ainsi que divers textes sacrés bouddhistes et jaïna.

Other Languages
Alemannisch: Magadha
asturianu: Magadha
تۆرکجه: ماگدها
башҡортса: Магадха
беларуская: Магадха
भोजपुरी: मगध
বাংলা: মগধ
བོད་ཡིག: མ་ག་དྷ་
català: Magadha
нохчийн: Магадха
čeština: Magadha
Deutsch: Magadha
English: Magadha
Esperanto: Magado
español: Magadha
euskara: Magadha
suomi: Magadha
עברית: מגדהה
magyar: Magadha
Bahasa Indonesia: Magadha
italiano: Regno Magadha
日本語: マガダ国
ქართული: მაგადჰა
ಕನ್ನಡ: ಮಗಧ
한국어: 마가다
lietuvių: Magadha
मैथिली: मगध
മലയാളം: മഗധ
မြန်မာဘာသာ: မဂဓတိုင်း
नेपाल भाषा: मगध
Nederlands: Magadha
norsk: Magadha
ਪੰਜਾਬੀ: ਮਗਧ
polski: Magadha
پنجابی: مگدھ سلطنت
português: Reino de Mágada
русский: Магадха
संस्कृतम्: मगधः
Scots: Magadha
srpskohrvatski / српскохрватски: Magadha
සිංහල: මගධ
српски / srpski: Магада
svenska: Magadha
தமிழ்: மகத நாடு
українська: Маґадга
oʻzbekcha/ўзбекча: Magadha
Tiếng Việt: Magadha
吴语: 摩揭陀
მარგალური: მაგადჰა
中文: 摩揭陀
Bân-lâm-gú: Magadha