Médaille Fields

Médaille Fields
Image associée à la récompense

Nom original Fields Medal
Description Prix récompensant une contribution majeure en mathématiques
Organisateur Union mathématique internationale
Date de création 1936
Dernier récipiendaire Drapeau : Brésil Drapeau : France Artur Ávila,
Drapeau : Canada Drapeau : États-Unis Manjul Bhargava,
Drapeau : Autriche Martin Hairer,
Drapeau : Iran Maryam Mirzakhani
Site officiel www.mathunion.org

La médaille Fields est la plus prestigieuse récompense pour la reconnaissance de travaux en mathématiques, souvent considérée comme un équivalent du prix Nobel car il n'en existe pas pour cette discipline [a].

Elle est attribuée tous les quatre ans au cours du congrès international des mathématiciens à, au plus, quatre mathématiciens de moins de 40 ans [1], [b]. Les lauréats se voient attribuer chacun une médaille et un prix de 15 000  dollars canadiens [c].

Origine et premières attributions

John Charles Fields, mathématicien canadien, propose la création de cette médaille en 1923 lors d'une réunion internationale à Toronto. À sa mort, en 1932, il lègue ses biens à la science afin de contribuer au financement de la médaille. L'attribution des deux premières médailles a lieu en 1936. La Seconde Guerre mondiale interrompt la délivrance de la distinction jusqu'en 1950. Au départ, seules deux médailles sont décernées tous les quatre ans. En 1966, la décision est prise de passer à quatre lauréats au plus.