Louis de Funès

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Funès et Galarza.
Louis de Funès
Description de cette image, également commentée ci-après
Louis de Funès lors du tournage du film
L'Homme orchestre en 1970.
Nom de naissanceLouis Germain David de Funès de Galarza
Naissance
Courbevoie (Seine)
NationalitéDrapeau de France Français
Décès (à 68 ans)
Nantes (Loire-Atlantique)
ProfessionActeur
Pianiste
Films notablesvoir filmographie

Louis de Funès de Galarza, dit Louis de Funès, est un acteur français né le à Courbevoie et mort le à Nantes[n 1].

Ayant joué dans plus de cent quarante films, il est l'un des acteurs comiques les plus célèbres du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle et réalise les meilleurs résultats du cinéma français, des années 1960 jusqu'au début des années 1980 : les films dans lesquels il apparaît attirent plus de 270 millions de personnes dans les salles[1]. Il réalise également les meilleures audiences télévisées, cumulant plus de 400 millions de téléspectateurs en France, avec la rediffusion de ses 90 films les plus célèbres. Très peu récompensé, il reçoit toutefois un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.

Après presque vingt ans sur les planches ainsi que devant les caméras dans de nombreux seconds rôles, il impose son personnage de Français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. C'est dans les années 1950 qu'il se fait connaître du public avec La Traversée de Paris (1956), ses premiers rôles principaux et le triomphe au théâtre d'Oscar. Dans les deux décennies qui suivent, on le retrouvera dans une suite de succès populaires, parmi lesquels : Pouic-Pouic (1963), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) et ses cinq suites, la trilogie Fantômas (1964), Le Corniaud (1965), La Grande Vadrouille (1966), Le Grand Restaurant (1966), Oscar (1967), Les Grandes Vacances (1967), Le Petit Baigneur (1967), Hibernatus (1969), Jo (1971), La Folie des grandeurs (1971), Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), L'Aile ou la Cuisse (1976), La Zizanie (1978) et La Soupe aux choux (1981). Il a également adapté quelques scénarios et coréalisé L'Avare avec Jean Girault en 1980.

Outre la France, les films de Louis de Funès ont connu un grand succès dans divers pays européens, et notamment en Russie, du temps de l'URSS. Sa popularité ne s'étendra que très peu dans le monde anglo-saxon, à l'exception du succès outre-Atlantique de Rabbi Jacob. Le souvenir de l'acteur est entretenu par deux musées : le musée Louis de Funès, dans son château de Clermont, et le musée de la gendarmerie et du cinéma de Saint-Tropez dans l'ancienne gendarmerie.

Other Languages
aragonés: Louis de Funès
العربية: لويس دي فنيس
asturianu: Louis de Funès
azərbaycanca: Lui de Fünes
تۆرکجه: لوئی دوفونس
башҡортса: Луи де Фюнес
беларуская: Луі дэ Фюнэс
беларуская (тарашкевіца)‎: Люі дэ Фюнэс
български: Луи дьо Фюнес
brezhoneg: Louis de Funès
bosanski: Louis de Funès
čeština: Louis de Funès
Ελληνικά: Λουί ντε Φυνές
Esperanto: Louis de Funès
español: Louis de Funès
hrvatski: Louis de Funès
Kreyòl ayisyen: Louis de Funès
italiano: Louis de Funès
қазақша: Луи Де Фюнес
Lëtzebuergesch: Louis de Funès
lietuvių: Louis de Funès
latviešu: Luijs de Finess
Malagasy: Louis de Funès
Nederlands: Louis de Funès
Livvinkarjala: Louis de Funès
português: Louis de Funès
Runa Simi: Louis de Funès
română: Louis de Funès
русский: Фюнес, Луи де
srpskohrvatski / српскохрватски: Louis de Funès
Simple English: Louis de Funès
slovenčina: Louis de Funès
slovenščina: Louis de Funès
српски / srpski: Луј де Финес
ślůnski: Louis de Funès
Türkçe: Louis de Funès
татарча/tatarça: Луи де Фюнес
українська: Луї де Фюнес
Tiếng Việt: Louis de Funès
მარგალური: ლუი დე ფიუნესი