Louis XVI

Louis XVI
Louis XVI en habit de sacre, Joseph-Siffrein Duplessis, 1777, musée Carnavalet.
Louis XVI en habit de sacre, Joseph-Siffrein Duplessis, 1777, musée Carnavalet.
Titre
Roi des Français

(11 mois et 6 jours)
Prédécesseur Lui-même (roi de France)
Successeur Conseil exécutif provisoire
( Commune insurrectionnelle de Paris)
Convention nationale
( Ire République)
Roi de France et de Navarre

(17 ans, 3 mois et 25 jours)
Couronnement ,
en la cathédrale de Reims
Prédécesseur Louis Louis XV
Successeur Lui-même (roi des Français)
Dauphin de France

(8 ans, 4 mois et 20 jours)
Prédécesseur Louis de France
Successeur Louis-Joseph de France
Biographie
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Louis-Auguste de France
Date de naissance
Lieu de naissance Versailles ( France)
Date de décès (à 38 ans)
Lieu de décès Paris ( France)
Sépulture Basilique Saint-Denis
Père Louis-Ferdinand de France,
dauphin de France
Mère Marie-Josèphe de Saxe
Conjoint Marie-Antoinette d'Autriche
Enfants Marie-Thérèse de France
Louis-Joseph de France
Louis Louis XVII
Sophie de France
Résidence Château de Versailles
Palais des Tuileries

Signature de Louis XVI

Louis XVI
Monarques de France

Louis XVI, né à Versailles le et mort à Paris le , est le dernier roi de France de la période dite de l' Ancien Régime. Il est roi de France et de Navarre de 1774 à 1791 puis roi des Français de 1791 à 1792. Il est également le dernier d'entre eux à avoir habité le château de Versailles.

Résumé biographique

Louis XVI est le fils du Dauphin Louis-Ferdinand de France et de Marie-Josèphe de Saxe. Il succède à son grand-père Louis Louis XV en 1774. Il est le frère aîné des futurs rois Louis Louis XVIII et Charles Charles X.

Dauphin de France à la mort de son père, marié à Marie-Antoinette d'Autriche, il monte sur le trône à dix-neuf ans. Il y est confronté, en particulier après l' intervention française aux côtés des colons américains, à des difficultés financières importantes accompagnées de spéculations boursières. Réformateur prudent, parfois hésitant, il tente de conduire avec ses ministres successifs des réformes à la monarchie. Il rétablit les parlements, réforme le droit des personnes (abolition de la torture en 1781 et 1788, abolition du servage dans le domaine royal en 1779, abolition du péage corporel des juifs d' Alsace en 1784, édit de tolérance des protestants en 1787) mais bute sur les réformes de la fiscalité et les finances du Royaume (réformes en 1774-1776, 1781, 1787 par deux fois). Son projet d'instaurer un impôt direct égalitaire (en remplacement de la taille inégalitaire) contrôlé par des assemblées provinciales élues, bute sur l'hostilité des privilégiés, en particulier celle de la noblesse de robe, celle du Parlement de Paris et celle de la Cour de Versailles. Louis XVI essaie alors de passer outre leur opposition en présentant ses réformes devant une assemblée des notables (1787) puis devant les états généraux (1789).

Les exigences du Tiers Etat et la révolte du peuple provoquent la Révolution française qui transforme le rôle politique du roi et le système de gouvernement de la France en mettant fin à la monarchie absolue de droit divin. Dans un premier temps, le roi Louis XVI accepte de devenir un monarque constitutionnel, mais en butte à une opposition de plus en plus hostile et après avoir tenté de quitter Paris où il avait été conduit sous la contrainte populaire, il contribue au déclenchement d'une guerre entre les monarchies absolues et les révolutionnaires. La progression des armées étrangères et monarchistes vers Paris provoque son renversement, le 10 août 1792, par les sections républicaines : la monarchie est abolie le 21 septembre. Dès lors, emprisonné, surnommé « Louis le Dernier » ou « Louis Capet » par les révolutionnaires, Louis XVI est inculpé pour trahison sur l'accusation de ne pas avoir respecté son rôle constitutionnel, d'avoir manœuvré secrètement contre la Révolution et d'avoir tenté de fuir la France en juin 1791. Jugé coupable par la Convention nationale, il est condamné à mort et guillotiné le sur la place de la Révolution à Paris, quelques mois avant Marie-Antoinette. Les monarchistes reconnaissent alors son fils, emprisonné à Paris, comme roi de France sous le nom de Louis Louis XVII, mais l'enfant meurt en détention deux ans plus tard. Ce n'est qu'en 1814, lors de la chute de Napoléon, que la famille royale peut revenir en France : le frère de Louis XVI règne alors sous le nom de Louis Louis XVIII.

Après l'avoir considéré d'abord soit comme un traître à la patrie soit comme un martyr, les historiens français ont fini par globalement adopter une vue nuancée de la personnalité et du rôle de Louis XVI, décrit comme un honnête homme mû par de bonnes intentions, mais qui n'était pas doté du caractère nécessaire pour mener à terme une profonde réforme de la monarchie.

Other Languages
Alemannisch: Ludwig XVI.
беларуская: Людовік XVI
беларуская (тарашкевіца)‎: Людовік XVI
български: Луи XVI
čeština: Ludvík XVI.
Deutsch: Ludwig XVI.
eesti: Louis XVI
suomi: Ludvig XVI
Հայերեն: Լուի XVI
Bahasa Indonesia: Louis XVI dari Perancis
íslenska: Loðvík 16.
ქართული: ლუი XVI
한국어: 루이 16세
Lëtzebuergesch: Louis XVI. vu Frankräich
lietuvių: Liudvikas XVI
latviešu: Luijs XVI
Malagasy: Louis XVI
македонски: Луј XVI
مازِرونی: لویی شونزهم
polski: Ludwik XVI
پنجابی: لوئی XVI
Runa Simi: Louis XVI
русский: Людовик XVI
sicilianu: Luiggi XVI
srpskohrvatski / српскохрватски: Louis XVI od Francuske
Simple English: Louis XVI of France
slovenčina: Ľudovít XVI.
slovenščina: Ludvik XVI. Francoski
shqip: Louis XVI
српски / srpski: Луј XVI
Türkçe: XVI. Louis
українська: Людовик XVI
Tiếng Việt: Louis XVI của Pháp
吴语: 路易十六
中文: 路易十六
Bân-lâm-gú: Louis 16-sè
粵語: 路易十六