Louis VIII le Lion

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Louis VIII.
Louis VIII
Sceau royal de Louis VIII.
Sceau royal de Louis VIII.
Titre
Roi de France

(3 ans, 3 mois et 25 jours)
Couronnement ,
en la cathédrale de Reims
Prédécesseur Philippe Philippe II
Successeur Louis Louis IX
Biographie
Dynastie Capétiens
Date de naissance
Lieu de naissance Paris ( France)
Date de décès (à 39 ans)
Lieu de décès Montpensier ( France)
Sépulture Basilique de Saint-Denis
Père Philippe Philippe II Auguste
Mère Isabelle de Hainaut
Conjoint Blanche de Castille
Enfants Philippe de France
Alphonse de France
Louis Louis IX Red crown.png
Robert de France
Jean de France
Alphonse de France
Philippe de France
Isabelle
Charles de France
Résidence Paris

Louis VIII le Lion
Rois de France

Louis VIII [1] dit « le Lion », né le 5 septembre 1187 à Paris et mort le à Montpensier ( Auvergne), est roi de France de 1223 à 1226, huitième de la dynastie dite des Capétiens directs.

Il était le fils du roi Philippe Philippe II (1165-1223), dit « Philippe Auguste » et d' Isabelle de Hainaut (1170-1190). Par sa mère, il est le premier roi de France qui descende à la fois d' Hugues Capet et de son compétiteur malheureux, Charles de Basse-Lotharingie [2]. Le court règne de Louis VIII fut cependant marqué par deux brillantes campagnes : l’une contre les Anglais en Guyenne, l’autre contre Raymond Raymond VII de Toulouse.

Il est le premier roi capétien à ne pas avoir été sacré roi du vivant de son père. Il avait cependant été désigné par Philippe II dans son testament rédigé en 1190 comme devant lui succéder. Le testament n'ayant pas été contesté après cette date, la cérémonie de l' adoubement des barons — héritage rituel des Capétiens — devenait inutile [3]. L' archevêque de Reims, Guillaume de Joinville, le sacre à Reims le [4].

Jeunesse

Louis VIII le Lion, couronnement
Grandes Chroniques de France, enluminées par Jean Fouquet.

Né le 5 septembre 1187 [5], Louis est le premier fils de Philippe II et le seul qui survivra jusqu'à l'âge adulte. Sa naissance fut un grand soulagement pour la dynastie capétienne d'autant que le mariage de Philippe II et son épouse Isabelle de Hainaut était en crise. Lorsque son père partit à la croisade en 1190, Louis fut recueilli et élevé par sa grand-mère Adèle de Champagne jusqu'au retour de Philippe en décembre 1191.

Le roi Philippe Philippe II estimant que le principe héréditaire est définitivement établi, il refuse d'associer au trône son héritier [6] et repousse son adoubement [7]. Le prince Louis est fait chevalier dans le castrum de Compiègne le mais son père lui a dicté de sévères conditions, notamment de ne plus jouter en tournoi [8].

Surnommé « le Lion », c'est pendant le règne de son père que le futur Louis VIII obtient sa renommée en remportant sur Jean sans Terre, roi d'Angleterre, la victoire de La Roche-aux Moines en 1214. Les barons anglais, révoltés contre Jean sans Terre, promettent alors au prince Louis de lui donner la couronne d' Angleterre, étant d'ailleurs l'époux de Blanche de Castille, petite-fille de feu le roi Henri Henri II d'Angleterre. Acceptant cette demande, Louis débarque sur les côtes anglaises avec 1 500 soldats français auxquels s'ajoutent des mercenaires anglais. Il arrive à Londres le [9], [10], s'y fait proclamer [11], [12] roi d'Angleterre (mais pas couronner car il n'y a pas d’ archevêque disponible pour effectuer l' onction [13]) et prend rapidement le contrôle du sud du pays [14].

Comme Jean sans Terre meurt peu après, les barons anglais, plutôt que d'avoir affaire à un prince énergique comme Louis qui risquait de les entraver, se prononcent en faveur d' Henri Henri III, fils de Jean sans Terre. Louis continue la guerre, mais il est battu sur terre à Lincoln en mai 1217, puis sur mer en août à la bataille des Cinq îles, lorsque les renforts que lui envoie Blanche de Castille sont anéantis. Le , lors de la signature du traité de Lambeth, il doit renoncer à ses prétentions et quitter le royaume d'Angleterre en contrepartie de 10 000 marcs d'argent [15].

Plus tard, après avoir été sacré roi de France en 1223, sous prétexte que la cour d’Angleterre n’avait toujours pas exécuté toutes les conditions du traité de 1217, Louis VIII, profitant de la minorité d'Henri III, décide de s’emparer des dernières possessions anglaises en France. Au cours d’une campagne rapide, Louis VIII s’empare de la majorité des terres de l’ Aquitaine. Les villes du Poitou, de la Saintonge, du Périgord, de l' Angoumois et d'une partie du Bordelais tombent les unes après les autres. Henri III ne possède plus en France que Bordeaux et la Gascogne qui ne furent pas attaquées, et les îles Anglo-Normandes.

Other Languages
башҡортса: Людовик VIII
беларуская: Людовік VIII Леў
български: Луи VIII (Франция)
eesti: Louis VIII
فارسی: لوئی هشتم
Հայերեն: Լուի VIII
Bahasa Indonesia: Louis VIII dari Perancis
ქართული: ლუი VIII
한국어: 루이 8세
lietuvių: Liudvikas VIII
македонски: Луј VIII
русский: Людовик VIII
srpskohrvatski / српскохрватски: Louis VIII od Francuske
slovenščina: Ludvik VIII. Francoski
српски / srpski: Луј VIII
Türkçe: VIII. Louis
українська: Людовик VIII Лев
Tiếng Việt: Louis VIII của Pháp