Loi de Brugmann

La loi de Brugmann, publiée dans un ouvrage de Karl Burgmann, Grundriss der indogermanischen Sprachen (1876), consigne l'évolution phonétique de la voyelle proto-indo-européen (PIE) *o dans le groupe indo-iranien selon le schéma suivant :

  • PIEP*o apophonique (non-alternant) > [a] long en syllabe ouverte - [a] bref en syllabe fermée.
  • Indo-européen *o > aː / (#_ | _#)
  • Indo-européen *o > a / *_*

Par exemple, PIE *gónu > grec : gonu ; sanscrit : janu

  • Amendement d'Edmund Kleinhans - 1900 (contesté) : la loi de Brugmann n'est pas valable pour *o devant [r], [l], [m] et [n]
  • Amendement de Jerzy Kuryłowicz - 1927 : la loi de Brugmann doit s'appliquer avant la chute des laryngales anté-vocaliques.
  • Amendement de Winfred P. Lehmann (en) - 1952 : la loi de Brugmann n'est pas valable pour *o devant [r], [l], [m], [n], [w] et [y].
Other Languages
Nederlands: Wet van Brugmann