Liquide ionique

Les liquides ioniques sont des sels possédant une température de fusion inférieure à 100 °C et souvent même inférieurs à la température ambiante. Les liquides ioniques fondus à la température ambiante présentent de nombreux avantages pratiques et sont donc très utilisés. Le terme générique "liquide ionique" (en anglais : ionic liquid) a été introduit en 1943[1].

La liste des liquides ioniques ne cesse d’augmenter. Les cations sont généralement de type dialkylimidazolium, tétraalkylammonium, tétraalkylephosphonium ou alkylpyridium. Les anions sont de type tétrafluoroborate, hexafluorophosphate, halogénure, mésylate, tosylate, ou triflate. Ils forment des liquides seulement constitués de cations et d’anions. Ils sont employés de plus en plus comme substituts aux solvants organiques traditionnels dans les réactions chimiques.

Les liquides ioniques ont différentes applications, par exemple en tant que solvants ou fluides conducteurs (électrolytes). Les sels qui sont liquides à température ambiante sont importants pour l'application pile électrique, et peuvent aussi être utilisés comme mastic pour joints grâce à leur très basse pression de vapeur saturante.

Other Languages
български: Йонна течност
English: Ionic liquid
فارسی: مایع یونی
italiano: Liquidi ionici
日本語: イオン液体
Nederlands: Ionische vloeistof
polski: Ciecz jonowa
português: Líquido iônico
română: Lichid ionic
svenska: Jonvätska
Türkçe: İyonik sıvı
українська: Іонна рідина
中文: 离子液体