Lion

Panthera leo

Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un «  article de qualité ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lion (homonymie). Cet article possède des homophones, voir LionsLyon et  Lyons.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Léon.
Panthera leo
Description de cette image, également commentée ci-après

Un mâle adulte.

Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Pantherinae
Genre Panthera

Nom binominal

Panthera leo
( Linnaeus, 1758)

Synonymes

Répartition géographique

Répartition des lions en Afrique.

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2abcd : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 04/02/1977
Panthera leo

Le lion (Panthera leo) est une espèce de mammifères carnivores de la famille des félidés. La femelle du lion est la lionne, son petit est le lionceau. Le mâle adulte, aisément reconnaissable à son importante crinière, accuse une masse moyenne qui peut être variable selon les zones géographiques où il se trouve, allant de 180 kg pour les lions de Kruger à 230 kg pour les lions de Transvaal. Certains spécimens très rares peuvent dépasser exceptionnellement 250 kg. Un mâle adulte se nourrit de 7 kg de viande chaque jour contre 5 kg chez la femelle. Le lion est un animal grégaire, c'est-à-dire qu'il vit en larges groupes familiaux, contrairement aux autres félins. Son espérance de vie, à l' état sauvage, est comprise entre 7 et 12 ans pour le mâle et 14 à 20 ans pour la femelle, mais il dépasse fréquemment les 30 ans en captivité.

Le lion mâle ne chasse qu'occasionnellement, il est chargé de combattre les intrusions sur le territoire et les menaces contre la troupe. Le lion rugit. Il n'existe plus à l'état sauvage que 16 500 à 30 000 individus dans la savane africaine, répartis en une dizaine de sous-espèces et environ 300 au parc national de Gir Forest dans le nord-ouest de l' Inde. Il est surnommé « le roi des animaux » car sa crinière lui donne un aspect semblable au Soleil, qui apparaît comme « le roi des astres ». Entre 1993 et 2017, leur population a baissé de 43 % [1].

Description

Biométrie

Lion mâle adulte

Le lion est le deuxième plus grand félidé, après le tigre, et ainsi le plus grand carnivore d'Afrique. Un mâle mesure de 172 à 250 centimètres de long [2] du bout du museau à la base de la queue et possède une queue d’en moyenne 90 centimètres [3]. Les mâles atteignent une masse comprise entre 140 et 215 kilogrammes à l'âge adulte [3]. La lionne adulte mesure de 158 à 192 centimètres [2] sans la queue et possède une queue mesurant environ 85 cm. Elles pèsent entre 110 et 170 kg [3] et ont une corpulence en moyenne 20 à 50 % moins importante que celle d'un mâle [4].

Ayant une taille au garrot pouvant varier de 100–128 cm [2], les lions ont une taille à l'épaule plus importante que celle des tigres mais sont moins longs que ces derniers. Si une taille de 189–300 cm [5] du bout du museau à la base de la queue a souvent été évoqué pour le tigre, il est admis que le tigre est au maximum de 30 cm plus long que le lion soit une longueur de 2,80 m [6] du bout du museau à la base de la queue. Les plus grands lions vivent dans le sud de l’ Afrique, les plus petits en Asie. Le record du monde dans la vie sauvage est détenu par un lion du Transvaal de 313 kg [7]. Les lions en captivité ont tendance à être plus gros que les lions vivant dans la nature, dans certains cas, les lions ont atteint en captivité un poids de 375 kg, notamment le célèbre lion à crinière noire « Simba » du zoo de Colchester en Angleterre dont la masse a été reconnue par le Livre Guinness des records [8], [9].

Tête

Portrait de deux mâles et d'une femelle, dans la réserve du Masaï-Mara, au Kenya

Avec une longueur de crâne de 26,7 à 42 cm [10] en moyenne, il est généralement admis que c'est le lion qui possède la plus grande longueur de crâne parmi les grands félins [10] devançant ainsi dans ce domaine le tigre de Sibérie qui est la sous espèce de tigre ayant le crâne le plus imposant avec une longueur en moyenne de 25,3 à 38 cm [10] environ.

Les lions ont des yeux ambre voire jaunes et une truffe noire. Leurs oreilles, couleur sable, sont arrondies. Ils possèdent des griffes rétractiles qui sont protégées par des fourreaux de chair. Leurs canines peuvent atteindre six centimètres de long [4]. Leur langue est recouverte de papilles cornées recourbées leur permettant de saisir la nourriture, mais aussi de se débarrasser des parasites.

Crinière

Les mâles possèdent une longue crinière, le plus souvent brun foncé, mais également dans certains cas, noire, brun clair ou fauve. Les lions du parc national du Tsavo, sont quant à eux dépourvus de crinières. La crinière apparaît vers l'âge de trois ans et s'étend des joues jusqu'au-dessus des épaules, quelquefois aussi sur le ventre et sur la poitrine. La forme et la couleur des mâles peuvent varier non seulement entre les individus, mais également chez un même individu au cours de sa vie en fonction de sa constitution physique.

Une crinière longue et foncée est un indicateur d'une bonne constitution et d'une grande force de combat, car le statut hormonal et la nutrition ont des conséquences sur l'épaisseur ainsi que sur la longueur de la crinière [11]. Des examens expérimentaux avec des crinières empaillées ont montré que les femelles réagissent positivement aux modèles avec une crinière longue et sombre, et que les mâles évitent les modèles aux crinières prononcées. L'explication en est qu'une crinière foncée et épaisse constitue un handicap, car elle capte et conserve la chaleur. Les mâles ainsi handicapés, mais néanmoins « survivants », se révèlent donc être les porteurs de meilleurs gènes. Cela est avéré par le fait qu'un animal affaibli d'une manière ou d'une autre présente une crinière plus claire et moins importante (des changements d'aspect de la crinière ont été observés chez un même individu au cours du temps) [12].

En pratique, la crinière pourrait être une protection contre les coups de griffes lors de combats contre des mâles rivaux.

Par ailleurs, les dernières recherches ont également prouvé que la température a aussi un effet important sur la longueur de la crinière, et les mâles de régions plus froides, même indépendamment de leur sous-espèce, forment une crinière plus importante que ceux vivant dans des régions très chaudes. Ainsi, les individus mâles des zoos de régions au climat plus continental forment le plus souvent une crinière bien plus importante que celle de leurs congénères restés dans des pays plus chauds [12], [13].

Chez les lions d'Asie, ainsi que certains spécimens d' Afrique de l'Ouest (au parc de la Pendjari au Bénin, par exemple), la crinière est clairement moins prononcée que chez leurs cousins d'Afrique, les poils ont la particularité d'être également plus fins.

Vibrisses

Article connexe : Vibrisse.

Tout comme les autres félins, le lion a de nombreuses moustaches épaisses, également connues sous le nom de vibrisses. Ces longs poils sensibles aux vibrations aident le lion à se diriger dans l'obscurité, ou quand son champ visuel est obstrué. La majeure partie de sa chasse se déroulant la nuit, ils l'aident presque à « sentir » son chemin dans l'obscurité, le nez vers le ciel. Les plus longues moustaches sont sur sa lèvre supérieure ; ce sont les vibrisses mystaciales. Les moustaches au-dessus des yeux sont appelées les vibrisses superciliaires. Il y a également des vibrisses sur l'une ou l'autre joue, appelées les vibrisses géniales. Les vibrisses peuvent se développer non seulement sur le visage, mais aussi bien sur le dos des pattes : ces dernières sont appelées poils de carpelle et sont utilisées pour ressentir des vibrations terrestres [14].

Il est possible d'identifier les lions en dénombrant les points noirs qui mouchettent leur peau au-dessus de leurs babines, à la base des poils de leurs moustaches.

Corps

Les lions ont une musculature imposante et très développée. Leur corps est allongé et trapu sur d'épaisses pattes musclées. Celles-ci permettent de mettre à terre des proies pouvant faire plusieurs fois leur propre taille. Leur mâchoire est puissante pour être capable de déchirer l'épaisse peau des proies (telles que les gnous), et pour rester accrochée sur une proie qui chercherait à faire tomber le prédateur de son dos. Les muscles des pattes sont également capables d'infliger de sérieux dommages. Un grand coup de patte d'un lion est assez puissant pour provoquer la rupture des organes internes et même pour casser des os [14].

Couleur du pelage

Articles connexes : Lion blanc et Leucistisme.
Lion blanc

Leur pelage court est de couleur sable, jaune-or ou ocre foncé. La face intérieure des pattes est toujours plus claire, tout comme le ventre, chamoisé chez le mâle, presque blanc chez la femelle. Les jeunes lionceaux ont des taches sombres sur l'ensemble du corps, mais qui disparaissent déjà au cours de la première année. Dans des cas très rares, ces taches restent encore visibles à l'âge adulte, mais demeurent insignifiantes, n'étant visibles que de près [4].

Comme chez les tigres, il existe chez les lions des cas occasionnels de leucistisme ; moins d'une centaine de spécimens [15] dans le monde possèdent cette particularité génétique due à un gène récessif, qui donne une couleur blonde, crème voire blanche au pelage. Le leucistisme est différent de l’ albinisme, et ne pose aucun problème direct sur la physiologie de l'animal [Note 1]. Les yeux conservent leurs pigments et restent le plus souvent de couleur normale (noisette ou or), mais peuvent également être bleu-gris ou vert-gris. Les lèvres et les coussinets restent également normalement pigmentés.

Chez le mâle leucistique, la crinière ainsi que l'extrémité de la queue, normalement sombres voire noires, sont très pâles. Les spécimens les plus connus sont sans doute les lions blancs de Timbavati en Afrique du Sud, où deux lions blancs sont nés d'une lionne et d'un lion de couleur fauve dans une réserve naturelle privée [16]. Chris McBride a été le premier à les observer en octobre 1975 et a écrit deux livres sur le sujet [17], [18]. En 2005, deux lionceaux au pelage blanc et aux yeux bleus sont nés dans un parc zoologique à proximité d' Agen [15] et quatre au parc zoologique de Jurques, près de Caen, le 20 mai 2007, de deux parents blancs également [19]. Le zoo de Beauval en Loir-et-Cher fut le premier parc français à présenter un couple de lions blancs au public [20].

Il n'existe aucune preuve tangible de l’existence de lions mélaniques (noir) [21].

Excroissance caudale

Le plus étonnant chez les lions est leur queue se terminant par un pinceau de poils noirs ; non seulement cette dernière est indispensable contre les mouches, mais à l'extrémité se trouve une vertèbre non développée, découverte par Didyme d'Alexandrie. Ce dernier trouva à l'extrémité de la queue, caché au milieu des poils, un ergot corné noirâtre, et il supposa que c'était là l'organe qui, lorsque le lion, au moment du danger, agitait violemment sa queue, lui piquait les flancs à la manière d'un éperon et l'excitait à se jeter sur ses ennemis. Cette observation passa presque inaperçue, et soit que les naturalistes modernes n'en eussent pas connaissance, soit qu'ils la révoquassent en doute, aucun d'eux n'en parla jusqu'à Johann Friedrich Blumenbach, qui confirma l'exactitude du fait anatomique rapporté par Didyme, mais sans adopter l'opinion de celui-ci relative aux usages de cette partie.

Tout à l'extrémité de la queue du lion, l'ergot noirâtre de consistance cornée, de 8 à 11 mm de longueur, est entouré à sa base par un repli annulaire de la peau et adhère fermement à un follicule unique d'apparence glanduleuse ; la couleur est celle de la corne, devenant d'ailleurs de plus en plus obscure, jusqu'à l'extrémité qui est presque noire. Il est comprimé latéralement dans toute son étendue ; droit depuis la pointe jusqu'au tiers de sa longueur, il se coude légèrement en ce point, qui est marqué par une faible dépression ; à partir de cette courbure, il s'élargit rapidement jusqu'à sa base. Ces parties, si petites, et la pointe cornée sont littéralement ensevelies au milieu de la touffe terminale de la queue. Gérard Paul Deshayes, en 1829, décrit cette partie comme une sorte d'ongle ou de production cornée ayant la forme d'un cône un peu recourbé vers la pointe, adhérant par sa base à la peau seulement, et non à la dernière vertèbre caudale, dont il est séparé de 4 à 6 mm. Cet ergot peut être assez facilement détaché, l'adhérence n'est pas bien forte et il reste mou à sa base dans toute la partie qui adhérait à la peau. Il manque fréquemment sur les spécimens ; la présence de cet organe semble cependant indépendante de l'âge ainsi que du sexe [22].

Performances physiques

Il est communément admis que les lionnes sont plus rapides que les mâles et peuvent atteindre des vitesses maximales proches de 60 km/h [23], [24], mais cette vitesse ne peut être maintenue que sur de faibles distances. Très musclés et longs, ils peuvent faire des sauts remarquables, de l'ordre de 3,70 m en hauteur et 11 m de longueur [25].

Other Languages
Аҧсшәа: Алым
адыгабзэ: Аслъан
Afrikaans: Leeu
አማርኛ: አንበሳ
aragonés: Panthera leo
Ænglisc: Lēo
العربية: أسد
ܐܪܡܝܐ: ܐܪܝܐ
مصرى: سبع
অসমীয়া: সিংহ
azərbaycanca: Şir
تۆرکجه: آسلان
башҡортса: Арыҫлан
žemaitėška: Liūts
беларуская: Леў
беларуская (тарашкевіца)‎: Леў
български: Лъв
বাংলা: সিংহ
བོད་ཡིག: སེང་གེ།
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: নংসা
brezhoneg: Leon (loen)
bosanski: Lav
буряад: Арсалан
català: Lleó
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Săi (mà-kuŏ dông-ŭk)
нохчийн: Лом
Cebuano: Panthera leo
Tsetsêhestâhese: Péhpe'énanóse'hame
کوردی: شێر
corsu: Lionu
čeština: Lev
kaszëbsczi: Lew
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Львъ
Чӑвашла: Арăслан
Cymraeg: Llew
dansk: Løve
Deutsch: Löwe
Thuɔŋjäŋ: Kör
Zazaki: Şêr
dolnoserbski: Law
eʋegbe: Dzata
Ελληνικά: Λιοντάρι
English: Lion
Esperanto: Leono
español: Panthera leo
eesti: Lõvi
euskara: Lehoi
suomi: Leijona
Võro: Lõvi
føroyskt: Leyva
Nordfriisk: Lööw
Gaeilge: Leon
Gagauz: Aslan
Gàidhlig: Leòmhann
galego: León
Avañe'ẽ: Leõ
𐌲𐌿𐍄𐌹𐍃𐌺: 𐌻𐌹𐍅𐌰
ગુજરાતી: એશિયાઇ સિંહ
Hausa: Zaki
客家語/Hak-kâ-ngî: Sṳ̂-é
Hawaiʻi: Liona
עברית: אריה
हिन्दी: सिंह (पशु)
Fiji Hindi: Ser
hrvatski: Lav
hornjoserbsce: Law
Kreyòl ayisyen: Lyon
magyar: Oroszlán
Հայերեն: Առյուծ
interlingua: Leon
Bahasa Indonesia: Singa
Igbo: Odúm
Ilokano: Leon
íslenska: Ljón
italiano: Panthera leo
日本語: ライオン
la .lojban.: cinfo
Basa Jawa: Singa
ქართული: ლომი
Taqbaylit: Izem
Адыгэбзэ: Хьэщ
Kabɩyɛ: Tɔɔyʋʋ
Kongo: Nkosi
қазақша: Арыстан
ಕನ್ನಡ: ಸಿಂಹ
한국어: 사자
Kurdî: Şêr
Кыргызча: Арстан
Latina: Leo
Ladino: Leon
Lëtzebuergesch: Léiw
лакку: Аслан
лезги: Аслан
Limburgs: Liew
lumbaart: Panthera leo
lingála: Nkɔ́si
lietuvių: Liūtas
latgaļu: Ļovs
latviešu: Lauva
мокшень: Орксофта
олык марий: Арыслан
македонски: Лав
മലയാളം: സിംഹം
монгол: Арслан
मराठी: सिंह
кырык мары: Арыслан
Bahasa Melayu: Singa
Malti: Iljun
မြန်မာဘာသာ: ခြင်္သေ့
Nāhuatl: Cuāmiztli
नेपाली: सिंह
नेपाल भाषा: सिंह
Nederlands: Leeuw (dier)
norsk nynorsk: Løve
norsk: Løve
Nouormand: Lion
Sesotho sa Leboa: Tau
occitan: Panthera leo
ଓଡ଼ିଆ: ସିଂହ
Ирон: Цомахъ
ਪੰਜਾਬੀ: ਬੱਬਰ ਸ਼ੇਰ
Kapampangan: Leon (animal)
Picard: Lion
Piemontèis: Lion
پنجابی: ببر شیر
پښتو: زمری
português: Leão
Runa Simi: Liyun
rumantsch: Liun
Kirundi: Intare
română: Leu
русский: Лев
русиньскый: Лев
Kinyarwanda: Intare
संस्कृतम्: सिंहः पशुः
саха тыла: Хахай
sicilianu: Panthera leo
Scots: Lion
sámegiella: Ledjon
srpskohrvatski / српскохрватски: Lav
සිංහල: සිංහයා
Simple English: Lion
slovenčina: Lev púšťový
slovenščina: Lev
Gagana Samoa: Leona
chiShona: Shumba
Soomaaliga: Libaax
shqip: Luani
српски / srpski: Лав
SiSwati: Libhubesi
Sesotho: Tau
Seeltersk: Leeuwe
Basa Sunda: Singa
svenska: Lejon
Kiswahili: Simba
தமிழ்: சிங்கம்
ತುಳು: ಸಿಂಹ
తెలుగు: సింహం
тоҷикӣ: Шер
ไทย: สิงโต
ትግርኛ: ኣንበሳ
Türkmençe: Ýolbars
Tagalog: Leon
Türkçe: Aslan
татарча/tatarça: Арыслан
chiTumbuka: Nkhalamu
удмурт: Арыслан
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: شىر
українська: Лев
اردو: ببر شیر
oʻzbekcha/ўзбекча: Arslon
vèneto: Leon
vepsän kel’: Lev
Tiếng Việt: Sư tử
West-Vlams: Lêeuw (bêeste)
Winaray: Leon
Wolof: Gaynde
хальмг: Арслң
isiXhosa: Ingonyama
მარგალური: ნჯილო
ייִדיש: לייב
Yorùbá: Kìnìún
Vahcuengh: Saeceij
中文:
Bân-lâm-gú: Sai
粵語: 獅子
isiZulu: Ibhubesi