Ligne Maginot

Emblème des unités de la ligne Maginot, représentant un canon pointant hors d'un créneau, surmonté par une tourelle, le tout couronné par la devise « On ne passe pas » héritée de la Première Guerre mondiale.
La façade du bloc 9 de l' ouvrage du Hackenberg, percée d'un créneau cuirassé pour un canon de 135 canon de 135 mm sous casemate. La dalle de béton armé servant de toiture, d'une épaisseur de 3,5 mètres, porte en plus une tourelle pour deux autres canons, ainsi que deux cloches pour fusil-mitrailleur.

La ligne Maginot, du nom du ministre de la Guerre André Maginot, est une ligne de fortifications construite par la France le long de ses frontières avec la Belgique, le Luxembourg, l' Allemagne, la Suisse et l' Italie de 1928 à 1940.

Le terme « ligne Maginot » désigne parfois le système entier, mais plus souvent les seules défenses contre l'Allemagne (c'est-à-dire celles du théâtre d'opérations du Nord-Est), tandis que les défenses contre l'Italie sont parfois appelées « ligne alpine » (dans le théâtre d'opérations du Sud-Est). À ces deux ensembles s'ajoutent les fortifications de la Corse, de la Tunisie (la ligne Mareth) et d' Île-de-France (la ligne Chauvineau). Le long de la frontière franco-allemande, la ligne se compose d'un obstacle presque continu de barbelés, défendu par un tir croisé de mitrailleuses, elles-mêmes couvertes par de l' artillerie, le tout protégé par d'épaisses couches de béton et de blindage. La mission de ces fortifications était à l'origine de protéger le territoire français d'une attaque brusquée, laissant le temps à l'armée de terminer sa mobilisation.

Bien qu'utilisées pendant les combats de mai-juin 1940, ces fortifications n'empêchent pas la défaite française, à tel point que l'expression « ligne Maginot » est devenue [1] synonyme d'une défense qu'on croit inviolable, mais qui se révèle inefficace. Partiellement réutilisées par l' occupant allemand, notamment lors des combats de 1944-1945, plusieurs ouvrages sont remis en état après la guerre dans le contexte du début de la guerre froide. L'essentiel a depuis été abandonné, mis à part quelques éléments conservés par des associations.

Other Languages
Alemannisch: Maginot-Linie
العربية: خط ماجينو
azərbaycanca: Majino xətti
беларуская: Лінія Мажыно
беларуская (тарашкевіца)‎: Лінія Мажыно
български: Линия „Мажино“
čeština: Maginotova linie
Чӑвашла: Мажино йĕрĕ
Deutsch: Maginot-Linie
Ελληνικά: Γραμμή Μαζινό
English: Maginot Line
Esperanto: Maginot-linio
español: Línea Maginot
עברית: קו מאז'ינו
Հայերեն: Մաժինոյի գիծ
Bahasa Indonesia: Garis Maginot
italiano: Linea Maginot
日本語: マジノ線
ქართული: მაჟინოს ხაზი
한국어: 마지노 선
Lëtzebuergesch: Maginot-Linn
lietuvių: Mažino linija
latviešu: Mažino līnija
Bahasa Melayu: Garis Maginot
Nederlands: Maginotlinie
português: Linha Maginot
română: Linia Maginot
русский: Линия Мажино
srpskohrvatski / српскохрватски: Maginotova linija
Simple English: Maginot Line
slovenčina: Maginotova línia
slovenščina: Maginotova linija
српски / srpski: Мажино линија
svenska: Maginotlinjen
Türkçe: Maginot Hattı
українська: Лінія Мажино
vèneto: Ligna Maginot