Lettonie

République de Lettonie

Latvijas Republika (lv)

Drapeau
Drapeau de la Lettonie
Blason
Armoiries de la Lettonie
Hymne national Dievs, Sveti Latviju (Dieu, bénis la Lettonie)
Administration
Forme de l'État République parlementaire
Président Raimonds Vējonis
Premier ministre Māris Kučinskis
Langues officielles Letton
Capitale Riga

56° 57′ N, 24° 06′ E

Géographie
Plus grande ville Riga
Superficie totale 64 597  km2
( classé 121e)
Superficie en eau 1,5 %
Fuseau horaire UTC + 2
Histoire
Indépendance De la Russie
De l' URSS
Date
Démographie
Gentilé Letton
Population totale (2014) 2 001 468 [1] hab.
( classé 145e)
Densité 31 hab./km2
Économie
PIB nominal ( 2013) 30,8 milliards de $ [2]
PIB (PPA) ( 2013) 46,4 milliards de $ [2]
PIB nominal par hab. ( 2013) 15 187 $ [3] (47e)
PIB (PPA) par hab. ( 2013) 22 832 $ [3] (51e)
IDH ( 2013) 0,810 (élevé) ( 48e)
Monnaie Euro [4] ( Eur​)
Divers
Code ISO 3166-1 LVA, LV​
Domaine Internet .lv
Indicatif téléphonique +371

La Lettonie, en forme longue la République de Lettonie, en letton Latvija et Latvijas Republika, est un pays d' Europe du Nord et membre de l' Union européenne. Situé sur la rive orientale de la mer Baltique, c'est l'un des trois pays baltes et est bordé par la Lituanie au sud et par l' Estonie au nord. La Lettonie a aussi des frontières terrestres à l'est avec la Russie et au sud-est avec la Biélorussie. La Lettonie est un État membre de l' Union européenne depuis le 1er mai 2004, et de la zone euro depuis le 1er janvier 2014. Entre 1991 et 2011, la Lettonie a perdu plus de 23 % de sa population en raison d'un taux de fécondité (nombre d'enfants par femme) extrêmement faible et d'un solde migratoire négatif.

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Lettonie.

Selon les découvertes archéologiques, il y avait des établissements humains en Lettonie environ 3000 av. J.-C.

À partir du XIIIe jusqu'au XVIe siècle, la Lettonie, qui s'étendait en Livonie et en Courlande, était la possession des chevaliers prussiens de l' ordre de Livonie. Au XVIIe siècle, elle faisait partie de la Pologne et de la Suède depuis 1625. Le roi suédois Gustave II Adolphe fonda en 1632 l'université de Tartu (en allemand : Dorpat) ainsi qu'une cour d'appel à Tartu, tandis que le journal officiel du gouvernement suédois publiait l'une de ses éditions à Riga en letton. Au début de 1655, le roi suédois réclama des barons balto-allemands l'allégeance à la couronne suédoise.

Au XVIIIe siècle, la Livonie et la Courlande font partie de l' Empire russe par le traité de Nystad : la Lettonie est composée du gouvernement de Courlande et d'une partie du gouvernement de Livonie. La domination traditionnelle des grands propriétaires germano-baltes et la langue allemande (langue administrative avec le russe jusqu'en 1917) ont cependant été conservées dans le pays.

Au cours de la guerre civile en Russie (1917-1922), la plupart des divisions militaires lettonnes (créées pendant la Première Guerre mondiale) luttèrent contre l' Allemagne au côté des bolcheviks. La Lettonie acquit alors une première fois son indépendance, reconnue internationalement, en 1918.

En 1940, durant la Seconde Guerre mondiale, elle est d'abord envahie, comme le prévoyaient les clauses secrètes du Pacte germano-soviétique (en même temps que les deux autres pays baltes), par l' URSS. Quelque 15 500 Lettons furent déportés par les soviétiques. Seule une minorité survécut au Goulag. Beaucoup de Lettons se réfugièrent dans la campagne ou en formant un « maquis » letton. En 1941, la Lettonie est occupée par l'armée de l' Allemagne nazie, accueillie par une très large majorité de la population (il en sera de même sur tous les territoires soviétiques envahis durant les premières semaines de l'opération Barberousse) en tant que libératrice après le régime de terreur du NKVD. Les maquisards lettons sont alors organisés en milices paysannes pour se défendre contre les partisans des Soviétiques. Une minorité de policiers au service des Allemands se charge directement de faire disparaître les juifs ( Shoah par balles). Environ 15 000 juifs lettons furent tués durant la seconde guerre mondiale, en partie par des unités paramilitaires lettones et par les forces de police lettones [5]. Un petit nombre de Lettons ont pu rejoindre l'Armée rouge (cf. affaire Kononov  (en)).

À la fin de la guerre, un grand nombre de familles lettones trouvèrent refuge en Suède puis en Allemagne, aux États-Unis, au Canada et en Australie. L' Armée rouge a réoccupé à partir de 1944 la Lettonie, que l'URSS annexa sous le statut de république socialiste soviétique. Cette occupation ne fut jamais approuvée de jure par le «  monde libre ».

Après l'occupation soviétique, la lutte armée par les maquisards lettons continua jusqu'à la mort de Staline en mars 1953. Pour détruire la résistance lettone, les Soviétiques lancèrent un programme de collectivisation des fermes. En 1949, une seconde vague de déportations eut lieu : 42 133 personnes furent déportées à Krasnoïarsk, Amur, Irkoutsk, Omsk, Tomsk et Novosibirsk en Sibérie (soit 2 % de la population lettone avant la guerre). En même temps, les autorités soviétiques transférèrent des milliers de Russes en Lettonie, dans le cadre d'un programme de russification du pays.

À la suite de la répression soviétique, la culture lettone fut plus diffusée après-guerre en dehors de Lettonie qu'en Lettonie-même.

Article détaillé : Événements de janvier.

Redevenue indépendante en 1991, comme la Lituanie et l' Estonie avant même l'effondrement total de l'Union soviétique, la Lettonie n'adhère pas à la CEI. La Lettonie accorde la nationalité et des passeports à la minorité russophone, qui constitue alors un tiers de la population, selon des lois qui furent examinées par une délégation du Conseil européen [6], Les conditions de naturalisation sont assez draconiennes et un nombre important de Russes sont privés de la citoyenneté et bénéficient d'un simple titre de séjour permanent. Ainsi, le pourcentage de Russes restant sans droits civiques s'établit à près de 14 % de la population totale en 2012 [7].

Le pays a opté pour une alliance euro-atlantique et a finalement adhéré à l' OTAN en avril 2004, puis à l' Union européenne le .

Le 3 juin 2015, Raimonds Vējonis, ancien ministre de l'environnement (2002-2011) puis de la défense (2014-2015), est élu Président de la Lettonie faisant de lui le premier chef d'État écologiste de l'Union européenne.

Other Languages
Acèh: Latvia
адыгабзэ: Латвие
Afrikaans: Letland
Alemannisch: Lettland
አማርኛ: ላትቪያ
aragonés: Letonia
Ænglisc: Lettland
العربية: لاتفيا
ܐܪܡܝܐ: ܠܐܛܒܝܐ
مصرى: لاتفيا
asturianu: Letonia
azərbaycanca: Latviya
تۆرکجه: لتونی
башҡортса: Латвия
Boarisch: Lettland
žemaitėška: Latvėjė
Bikol Central: Latbya
беларуская: Латвія
беларуская (тарашкевіца)‎: Латвія
български: Латвия
भोजपुरी: लैटविया
Bislama: Latvia
বাংলা: লাতভিয়া
བོད་ཡིག: ལ་ཊ་ཝིཡ།
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: লাতভিয়া
brezhoneg: Latvia
bosanski: Latvija
буряад: Латви
català: Letònia
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Latvia
нохчийн: Латви
Cebuano: Latvia
ᏣᎳᎩ: ᎳᏘᏫᎠ
کوردیی ناوەندی: لاتڤیا
corsu: Lettonia
qırımtatarca: Latviya
čeština: Lotyšsko
kaszëbsczi: Łotewskô
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Латвїꙗ
Чӑвашла: Латви
Cymraeg: Latfia
dansk: Letland
Deutsch: Lettland
Zazaki: Letonya
dolnoserbski: Letiska
ދިވެހިބަސް: ލެޓުވިއާ
eʋegbe: Latvia
Ελληνικά: Λετονία
English: Latvia
Esperanto: Latvio
español: Letonia
eesti: Läti
euskara: Letonia
estremeñu: Letonia
فارسی: لتونی
Fulfulde: Latvia
suomi: Latvia
Võro: Läti
føroyskt: Lettland
arpetan: Lètonie
Nordfriisk: Letlönj
furlan: Letonie
Frysk: Letlân
Gaeilge: An Laitvia
Gagauz: Latviya
Gàidhlig: An Laitbhe
galego: Letonia
Avañe'ẽ: Letóña
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: लाटविया
ગુજરાતી: લાટવિયા
Gaelg: Yn Latvey
Hausa: Laitfiya
客家語/Hak-kâ-ngî: Latvia
Hawaiʻi: Lakawia
עברית: לטביה
हिन्दी: लातविया
Fiji Hindi: Latvia
hrvatski: Latvija
hornjoserbsce: Letiska
Kreyòl ayisyen: Letoni
magyar: Lettország
Հայերեն: Լատվիա
interlingua: Latvia
Bahasa Indonesia: Latvia
Interlingue: Latvia
Igbo: Latvia
Ilokano: Letonia
Ido: Latvia
íslenska: Lettland
italiano: Lettonia
日本語: ラトビア
Patois: Latvia
Basa Jawa: Latvia
ქართული: ლატვია
Qaraqalpaqsha: Latviya
Taqbaylit: Liṭṭunya
Адыгэбзэ: Латвиэ
Kongo: Latvia
қазақша: Латвия
kalaallisut: Letlandi
ಕನ್ನಡ: ಲಾಟ್ವಿಯ
한국어: 라트비아
Перем Коми: Латвия
къарачай-малкъар: Латвия
Kurdî: Letonya
коми: Латвия
kernowek: Latvi
Кыргызча: Латвия
Latina: Lettonia
Ladino: Letonia
Lëtzebuergesch: Lettland
лезги: Латвия
Luganda: Latvia
Limburgs: Letland
Ligure: Lettònnia
lumbaart: Letonia
lingála: Letoni
لۊری شومالی: لاتویا
lietuvių: Latvija
latgaļu: Latveja
latviešu: Latvija
мокшень: Латвие
Malagasy: Latvia
олык марий: Латвий
Māori: Rāwhia
македонски: Латвија
മലയാളം: ലാത്‌വിയ
монгол: Латви
молдовеняскэ: Летония
кырык мары: Латви
Bahasa Melayu: Latvia
Malti: Latvja
မြန်မာဘာသာ: လတ်ဗီယာနိုင်ငံ
مازِرونی: لاتویا
Dorerin Naoero: Ratebiya
Plattdüütsch: Lettland
Nedersaksies: Letlaand
नेपाली: लात्भिया
नेपाल भाषा: लात्भिया
Nederlands: Letland
norsk nynorsk: Latvia
norsk bokmål: Latvia
Novial: Latvia
Nouormand: Lettonnie
Diné bizaad: Létbiiya
occitan: Letònia
Livvinkarjala: Latvii
Oromoo: Laativiyaa
ଓଡ଼ିଆ: ଲାଟଭିଆ
Ирон: Латви
ਪੰਜਾਬੀ: ਲਾਤਵੀਆ
Pangasinan: Latbia
Kapampangan: Letonia
Papiamentu: Latvia
Picard: Létonie
Deitsch: Lettlond
Norfuk / Pitkern: Latwya
polski: Łotwa
Piemontèis: Letònia
پنجابی: لیٹویا
Ποντιακά: Λεττονία
português: Letónia
Runa Simi: Litunya
rumantsch: Lettonia
Romani: Latviya
română: Letonia
armãneashti: Letonia
tarandíne: Lettonie
русский: Латвия
русиньскый: Латвія
Kinyarwanda: Lativiya
संस्कृतम्: लाट्विया
саха тыла: Латвия
sardu: Lettonia
sicilianu: Lettunia
Scots: Latvie
sámegiella: Látvia
srpskohrvatski / српскохрватски: Letonija
Simple English: Latvia
slovenčina: Lotyšsko
slovenščina: Latvija
Gagana Samoa: Lativia
chiShona: Latvia
Soomaaliga: Latfiya
shqip: Letonia
српски / srpski: Летонија
Sranantongo: Letlenikondre
SiSwati: ILathiviya
Sesotho: Latvia
Seeltersk: Lätlound
Basa Sunda: Latvia
svenska: Lettland
Kiswahili: Latvia
ślůnski: Łotwa
தமிழ்: லாத்வியா
తెలుగు: లాట్వియా
tetun: Letónia
тоҷикӣ: Латвия
Türkmençe: Latwiýa
Tagalog: Latbiya
Tok Pisin: Latvia
Türkçe: Letonya
Xitsonga: Latvia
татарча/tatarça: Latviä
chiTumbuka: Latvia
Twi: Latvia
удмурт: Латвия
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: لاتۋىيە
українська: Латвія
اردو: لٹویا
oʻzbekcha/ўзбекча: Latviya
vèneto: Łetonia
vepsän kel’: Latvii
Tiếng Việt: Latvia
West-Vlams: Letland
Volapük: Latviyän
Winaray: Letonia
Wolof: Letóoni
吴语: 拉脱维亚
хальмг: Латдин Орн
მარგალური: ლატვია
ייִדיש: לעטלאנד
Yorùbá: Látfíà
Zeêuws: Letland
中文: 拉脫維亞
文言: 拉脫維亞
Bân-lâm-gú: Latvia
粵語: 拉脫維亞
isiZulu: ILatviya