Laurent Fabius

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabius.

Laurent Fabius
Illustration.
Laurent Fabius en 2014.
Fonctions
Président du Conseil constitutionnel français
En fonction depuis le
(2 ans, 4 mois et 7 jours)
PrédécesseurJean-Louis Debré
Ministre des Affaires étrangères et du Développement international[N 1]

(3 ans, 8 mois et 26 jours)
PrésidentFrançois Hollande
GouvernementJean-Marc Ayrault I et II
Manuel Valls I et II
PrédécesseurAlain Juppé
SuccesseurJean-Marc Ayrault
Député de la 4e circonscription de la Seine-Maritime

(1 mois et 1 jour)
SuccesseurGuillaume Bachelay

(9 ans, 11 mois et 16 jours)
PrédécesseurDidier Marie

(11 ans, 10 mois et 21 jours)
SuccesseurDidier Marie
Ministre de l'Économie, des Finances
et de l'Industrie

(2 ans, 1 mois et 8 jours)
PrésidentJacques Chirac
GouvernementLionel Jospin
PrédécesseurChristian Sautter
SuccesseurFrancis Mer
Président de l'Assemblée nationale

(2 ans, 9 mois et 16 jours)
LégislatureXIe
PrédécesseurPhilippe Séguin
SuccesseurRaymond Forni
Président du groupe socialiste
à l'Assemblée nationale

(1 an, 6 mois et 18 jours)
PrédécesseurMartin Malvy
SuccesseurJean-Marc Ayrault
Maire du Grand-Quevilly

(4 ans, 8 mois et 25 jours)
PrédécesseurTony Larue
SuccesseurMarc Massion
Premier secrétaire du Parti socialiste

(1 an, 2 mois et 25 jours)
PrédécesseurPierre Mauroy
SuccesseurMichel Rocard
Président de l'Assemblée nationale

(3 ans, 6 mois et 29 jours)
LégislatureIXe
PrédécesseurJacques Chaban-Delmas
SuccesseurHenri Emmanuelli
Député de la Seine-Maritime

(2 ans, 1 mois et 12 jours)
Premier ministre français

(1 an, 8 mois et 3 jours)
PrésidentFrançois Mitterrand
GouvernementLaurent Fabius
LégislatureVIIe
CoalitionPSMRGPSU
PrédécesseurPierre Mauroy
SuccesseurJacques Chirac
Ministre de l'Industrie et de la Recherche

(1 an, 3 mois et 24 jours)
PrésidentFrançois Mitterrand
GouvernementPierre Mauroy III
PrédécesseurJean-Pierre Chevènement
SuccesseurHubert Curien
Ministre délégué au Budget

(1 an, 10 mois et 1 jour)
PrésidentFrançois Mitterrand
GouvernementPierre Mauroy I et II
PrédécesseurMaurice Papon
SuccesseurHenri Emmanuelli
Député de la 2e circonscription
de la Seine-Maritime

(3 ans, 3 mois et 20 jours)
PrédécesseurTony Larue
SuccesseurMarc Massion
Biographie
Nom de naissanceLaurent Pierre Emmanuel Fabius
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissanceParis (XVIe, France)[1]
NationalitéFrançaise
Parti politiqueParti socialiste
PèreAndré Fabius
FratrieFrançois Fabius
Catherine Leterrier
ConjointFrançoise Castro
(1981-2002)
Marie-France Marchand-Baylet
(depuis 2002)
EnfantsThomas Fabius
Victor Fabius
EntourageÉlie Fabius (grand-père)
Aimée Mortimer (tante)
Michèle Manceaux (cousine)
François Leterrier (beau-frère)
Louis Leterrier (neveu)
Diplômé deENS
IEP de Paris
ENA
ProfessionConseiller d'État
RésidenceAile Montpensier du Palais Royal, (2 Rue de Montpensier 75001 Paris)

Laurent FabiusLaurent Fabius
Premier ministre français
Président de l'Assemblée nationale (France)
Ministre français des Affaires étrangères
Ministre français des Finances
Maire du Grand-Quevilly

Laurent Fabius, né le à Paris, est un homme d'État français.

Membre du Parti socialiste à partir de 1974, il est député de la 2e circonscription de la Seine-Maritime de 1978 à 1981.

Sous la présidence de François Mitterrand, il est ministre du Budget, de 1981 à 1983, puis de l'Industrie et de la Recherche, de 1983 à 1984. Il est nommé, en juillet 1984, Premier ministre ; plus jeune chef de gouvernement de la Cinquième République, il occupe cette fonction jusqu'à la défaite de la gauche aux élections législatives de mars 1986. Il retrouve ensuite son mandat de député de la Seine-Maritime.

Après la victoire de la gauche aux élections législatives de 1988, il est élu président de l'Assemblée nationale. Il doit alors faire face à l'affaire du sang contaminé, dans laquelle il est relaxé mais qui entache durablement sa popularité. Il démissionne de la présidence de l'Assemblée nationale en 1992 pour devenir premier secrétaire du PS. Il quitte la tête du parti un an plus tard, après la défaite de la gauche lors des élections législatives. La victoire de la « gauche plurielle » aux élections législatives de 1997 lui permet d'accéder à nouveau à la présidence de l'Assemblée. Trois ans plus tard, en 2000, il est nommé ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie dans le gouvernement Lionel Jospin, au sein duquel il est le « numéro 2 ».

Il prend une position minoritaire au sein du Parti socialiste en appelant à voter « non » au référendum de 2005 sur le traité établissant une constitution pour l'Europe. En 2006, il se porte candidat à la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle de 2007, mais il est devancé par Dominique Strauss-Kahn et par Ségolène Royal, qui l'emporte.

À la suite de l'élection de François Hollande à la présidence de la République, il est ministre des Affaires étrangères dans les deux gouvernements Jean-Marc Ayrault, de 2012 à 2014 (redevenant « numéro 2 »), date à laquelle il voit ses compétences élargies au Commerce extérieur et au Tourisme au sein du gouvernement Manuel Valls.

Laurent Fabius quitte le ministère des Affaires étrangères le 11 février 2016 pour devenir président du Conseil constitutionnel le 8 mars suivant, ayant été nommé par François Hollande en remplacement de Jean-Louis Debré.

Other Languages
العربية: لوران فابيوس
azərbaycanca: Loran Fabius
български: Лоран Фабиюс
brezhoneg: Laurent Fabius
čeština: Laurent Fabius
Esperanto: Laurent Fabius
español: Laurent Fabius
hrvatski: Laurent Fabius
Bahasa Indonesia: Laurent Fabius
Interlingue: Laurent Fabius
italiano: Laurent Fabius
lietuvių: Laurent Fabius
Bahasa Melayu: Laurent Fabius
Nederlands: Laurent Fabius
português: Laurent Fabius
română: Laurent Fabius
русский: Фабиус, Лоран
Türkçe: Laurent Fabius
українська: Лоран Фабіус
Tiếng Việt: Laurent Fabius
Yorùbá: Laurent Fabius