Langues sames

image illustrant la Norvège image illustrant la Suède image illustrant la Finlande
image illustrant la Russie image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant la Norvège, la Suède, la Finlande, la Russie et une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les langues sames. Pour les peuples sames, voir Samis.
Same
Sámegiella
Pays Norvège, Suède, Finlande, Russie
Région Laponie
Nombre de locuteurs 30 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 smi
ISO 639-5 smi
IETF smi
Linguasphère 41-AAB
Carte
Aire de répartition traditionnelle des sames en Europe.
Aire de répartition traditionnelle des sames en Europe.

Le same (ou « lapon », terme d'origine scandinave), dénommé sámegiella ou sápmelaš ou encore sápmi ou sámi, est une langue qui fait partie de la famille des langues finno-ougriennes. Il est parlé par environ 35 000 Samis, en Laponie, vaste territoire allant du centre de la Suède à l'extrémité de la péninsule de Kola ( Russie), en passant par le nord de la Norvège et de la Finlande.

Classification

Distribution géographique des langues sames

Le same se subdivise en neuf aires linguistiques (plus deux langues éteintes), parfois qualifiées de « dialectes ». Certains spécialistes [Qui ?] (hors du conseil same et des institutions linguistiques norvégiennes et suédoises) les considèrent aujourd’hui comme des langues à part entière. Les langues sames sont classées de la manière suivante [1] :

  • groupe de l’est :
    • same d'Akkala (áhkkilsámegiella, éteint le avec le décès de Marja Sergina, à Babinsk, dans la presqu’île de Kola),
    • same d'Inari (anarâškielâ, 300 locuteurs [2], Finlande, autour du lac Inari),
    • same de Kemi  (en) (éteint depuis plus d’un siècle),
    • same de Kildin (самь кӣлл sam’ kīll, 350 locuteurs [3], Russie, partie médiane de la Péninsule de Kola),
    • same skolt (nuortalašgiella, 300 locuteurs, nord de la Finlande et Russie),
    • same de Ter (saa´mekiill, deux locuteurs, Russie, partie orientale de la presqu’île de Kola) ;
  • groupe de l’ouest :
    • sous-groupe du nord :
      • same de Lule (julevsábme, 2 000 locuteurs),
      • same du Nord (davvisámegiella, ou plus couramment davvisápmi, la variété la plus parlée : 30 000 locuteurs, essentiellement en Norvège, mais aussi en Suède et en Finlande),
      • same de Pite (bihtánsápmi ou biđonsámegiella, une vingtaine de locuteurs) ;
    • sous-groupe du sud :
      • same d'Ume (ubmisámegiella, une vingtaine de locuteurs) ;
      • same du Sud (åarjelsaemien gïele, 500 locuteurs, en Suède et en Norvège).