Langage de la cryptologie

Comme toute science, la cryptologie possède son propre langage. Étant donnée la relative jeunesse de cette science, et le fait qu'une très grande partie des publications dans ce domaine sont en langue anglaise, le problème de la terminologie francophone se pose, parfois par manque de traduction, parfois par manque de traduction univoque ou élégante.

Chiffrement ou cryptage

Heureusement, certains termes, de par l'utilisation systématique dont ils font l'objet, ne souffrent pas de discussion. Ainsi, on parle de chiffrement et non de cryptage. Ici, la raison est simple : décryptage a une signification et elle est totalement différente de déchiffrement. Le déchiffrement est une opération effectuée par le destinataire légitime, pour retrouver le message qu'on lui a envoyé — que l'on appelle le texte clair, le message chiffré étant parfois appelé cryptogramme. Cette opération nécessite une donnée secrète que l'on appelle la clé. Le décryptage consiste également à essayer de retrouver le texte clair, mais sans connaître cette clé : c'est donc l'opération d'un adversaire cherchant à prendre connaissance de la communication sans y avoir droit.

Other Languages