Langage de haut niveau

En programmation informatique, un langage de haut niveau est un langage de programmation orienté autour du problème à résoudre, qui permet d'écrire des programmes en utilisant des mots usuels des langues naturelles (très souvent de l'anglais) et des symboles mathématiques familiers. Un langage de haut niveau fait abstraction des caractéristiques techniques du matériel utilisé pour exécuter le programme, tels que les registres et les drapeaux du processeur[1],[2].

Les langages de haut niveau sont plus proches des langues naturelles, ce qui facilite et vulgarise l'écriture des programmes. Ils sont généralement indépendants de la machine : le même programme pourra être utilisé tel quel sur plusieurs types d'ordinateurs — quoique les programmes puissent également être conçus pour un système d'exploitation en particulier[3].

Les langages de haut niveau sont apparus dans la seconde moitié des années 50 (Fortran en 1954, Lisp et Algol en 1958, COBOL en 1959). Ils ont permis d'écrire des programmes d'une manière plus familière, proche de l'anglais, et qui ne dépend pas du processeur qui sera utilisé[4].

En 2010, il existe plus de 200 langages de programmation de haut niveau.

Other Languages
eesti: Kõrgkeel
日本語: 高水準言語
srpskohrvatski / српскохрватски: Programski jezik visoke razine
中文: 高级语言