Lampe à incandescence halogène

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lampe (homonymie).
Deux types classiques de lampes à incandescence halogènes d'intérieur.
Une lampe de type H4, très répandue dans l'automobile.

La lampe à incandescence halogène produit la lumière, comme une lampe à incandescence classique, en portant à incandescence un filament de tungstène, mais des gaz halogénés ( iode et brome) à basse pression ont été introduits dans une ampoule en verre de quartz supportant les hautes températures et permettant la régénération du filament.

Chronologie

En 1854, Heinrich Gobel attache une lampe formée par un arc sur le toit de sa maison Rue Monroe à New York actionnée par une batterie produite à partir des éléments de zinc et de carbone. Gobel a été arrêté quand ses voisins ont informé la police. Le verdict des juges est qu'il ne dût pas reproduire cette sottise à l'avenir. Il produit les premières lampes à partie de bouteilles d'eau de cologne, il pouvait produire un rayon léger fort avec l'installation des fibres de bambou carbonisées. Ces lampes ont atteint une durée de vie de 400 h.