La Puissance et la Gloire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Power and the Glory.
La Puissance et la Gloire
AuteurGraham Greene
PaysRoyaume-Uni
Genreroman
Version originale
LangueAnglais
TitreThe Power and the Glory
ÉditeurHeinemann
Date de parution1940
Version française
TraducteurMarcelle Sibon
ÉditeurRobert Laffont
Date de parution1948
Nombre de pages348

La Puissance et la Gloire (The Power and the Glory) est un roman de l'écrivain britannique Graham Greene, publié en 1940.

Le titre de ce roman est une allusion à la doxologie ajoutée à la fin du Notre-Père : « Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles ».

Contexte

Le roman raconte l'histoire d'un prêtre catholique dans l'État de Tabasco au Mexique dans les années 1930, époque où le gouvernement mexicain, dominé par Plutarco Elías Calles, s'était engagé dans une violente campagne anticléricale visant l'Église catholique.

Dans les premières décennies du XXe siècle, les leaders révolutionnaires ont essayé de détruire la féodalité qui régissait les relations sociales au Mexique depuis quatre siècles et concentraient la terre et le pouvoir entre les élites et l'Église. Calles appartenait à cette lignée de leaders anticléricaux.

Aux yeux des catholiques, le Mexique faisait partie, avec l'Union soviétique et l'Espagne, de ce que le pape Pie XI a appelé le Triangle Terrible (en). La persécution a été particulièrement sévère dans la province de Tabasco, où le gouverneur anticlérical Tomás Garrido Canabal (en)[1] avait fondé et activement encouragé des groupes paramilitaires appelés les « chemises rouges » qui se considéraient comme marxistes[2], et avait réussi à fermer toutes les églises de l'État, forçant les prêtres à se marier et à abandonner leurs soutanes.

Other Languages
čeština: Moc a sláva
日本語: 権力と栄光
latviešu: Spēks un slava
русский: Сила и слава
srpskohrvatski / српскохрватски: The Power and the Glory