La Nuit du chasseur

La Nuit du chasseur
Description de l'image Die Nacht der Jägers Logo.png.
Titre original The Night of the Hunter
Réalisation Charles Laughton
Scénario Davis Grubb (roman)
James Agee
Charles Laughton
Acteurs principaux
Sociétés de production Paul Gregory Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis  États-Unis
Genre Drame
Thriller
Durée 93 min
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Nuit du chasseur (The Night of the Hunter) est un film américain réalisé par Charles Laughton en 1955. Il est tiré du roman éponyme La Nuit du chasseur  (en) de Davis Grubb publié en 1953 et qui s'inspire de Harry Powers, un tueur en série qui a sévi dans la ville où vivait Grubb [1].

En 1992, le film est sélectionné par le National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis pour son « importance culturelle, historique ou esthétique ».

Synopsis

Dans les années 1930, en Virginie-Occidentale, le long de la rivière Ohio, le révérend Harry Powell, tueur en série quitte la scène de crime de sa dernière victime. Powell, misogyne qui a un penchant pour les couteaux à cran d'arrêt et prêcheur auto-désigné, voyage à travers tout le pays, se marie à des veuves puis les tue, prétextant la volonté de Dieu. Ne sachant pas qu'elle a affaire à un tueur, la police l'arrête pour un vol de voiture.

Il est condamné à trente jours de prison et a pour compagnon de cellule Ben Harper, un homme désespéré qui, pour sauver sa famille, a commis un hold-up et assassiné deux hommes. Avant son arrestation, Ben a fait promettre à ses deux enfants, John et Pearl, de garder le secret sur l'endroit où il a caché l'argent, en l'occurrence à l'intérieur de la poupée de Pearl. Powell cherche à faire dire à Harper où se trouvent les 10 000 dollars dérobés, mais celui-ci ne cède pas. Powell, sachant qu'il sera prochainement libéré, pense que les enfants de Harper doivent connaître la cachette. Harper finit par être exécuté par pendaison pour son crime. Le prêcheur se rend chez la veuve de Harper, Willa. Celle-ci ne tarde pas à épouser l'homme d'église, ne voulant pas voir que ce dernier ne désire qu'une chose : faire avouer à ses enfants, John et Pearl, l'emplacement du « magot ».

Le jeune John est le seul qui n'a pas confiance en Powell et il nie savoir où se trouve l'argent caché, mais il doit constamment surveiller sa sœur pour qu'elle ne révèle pas le secret. Powell isole Pearl pour la faire parler, mais ils sont surpris par Willa qui comprend que son mari cherche à savoir où est le pactole malgré le fait qu'il l'ait nié auparavant. Cependant, elle continue de penser qu'il s'est marié avec elle pour lui montrer la lumière de Dieu et qu'il va revenir de son égarement passager. Mais Powell ne tarde pas à l'assassiner et il annoncera aux villageois qu'elle a fugué. Mais en vérité il cache son cadavre attaché à une auto au fond de la rivière.

Plus à son aise pour s'occuper de John et Pearl, Powell découvre finalement que l'argent est caché dans la poupée de Pearl et il tente de les capturer. Les enfants, effrayés, s'enfuient dans une barque sur la rivière. Powell vole un cheval et part à leur poursuite. Les enfants trouvent refuge auprès de Rachel Cooper, une vieille femme apparemment dure qui s'occupe d'enfants errants. Powell retrouve leurs traces et arrive chez elle en se présentant comme le père des enfants. Mme Cooper le démasque et le fait fuir. Il revient en pleine nuit, obligeant Mme Cooper à veiller la nuit entière, fusil à la main, pour protéger les enfants. Commence alors un étrange face à face entre Cooper, placide, qui protège sa petite communauté et Powell qui semble complètement perdre pied. Elle finit par le localiser, lui tire dessus et le blesse. Il se refugie dans la grange.

Au matin, Mme Cooper appelle la police, qui arrive et arrête Powell ; entretemps le corps de Willa a été découvert. La scène d'arrestation de Powell étant très ressemblante à celle de son père, le jeune John « craque », prend la poupée de sa sœur et frappe avec elle sur Powell, qui est à terre pour lui rendre l'argent dont le secret est trop lourd à porter pour lui.

Powell est jugé, reconnu coupable et condamné pour tous ses crimes, soit près de douze assassinats. La foule, déchainée, veut lyncher Powell et se dirige vers le poste de police, mais les policiers le font passer par l'arrière, le bourreau professionnel promettant de voir Powell bientôt. Les gens se rabattent alors sur les enfants, les couvant de leur pitié grossière, ce qui oblige Mme Cooper à les emmener loin de là. Enfin, John et Pearl fêtent leur premier Noël ensemble avec Rachel et leur nouvelle famille.

Other Languages