La Guerre du Bacta

image illustrant Star Wars
Cet article est une ébauche concernant Star Wars.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant ( comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Guerre du Bacta
Auteur Michael A. Stackpole
Pays Drapeau des États-Unis  États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Bacta War
Éditeur Bantam Spectra
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0553568042
Version française
Traducteur Grégoire Dannereau
Éditeur Fleuve noir
Collection Star Wars no 10
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 317
ISBN 978-2265067585
Série Les X-Wings
Chronologie
Précédent Un piège nommé Krytos L'Escadron Spectre Suivant

La Guerre du Bacta (titre original : The Bacta War) est un roman de science-fiction écrit par Michael A. Stackpole. Publié aux États-Unis par Bantam Spectra en 1997 [1], [2], il a été traduit en français et publié par les éditions Fleuve noir en 1999 [2], [3]. Ce roman, se déroulant dans l' univers étendu de Star Wars, est le quatrième livre de la série Les X-Wings.

Résumé

Le super-destroyer Lusenkya a quitté Corusçant, et Ysanne Isard, la dirigeante de ce vaisseau-prison, est désignée à la tête du gouvernement de Typherria, la planète productrice du bacta, ce fluide précieux qui peut soigner presque tous les maux.

La désignation étant tout à fait légale, et de nombreuses autres planètes ayant d'anciens impériaux dans leurs rangs, la Nouvelle République ne veut pas intervenir, surtout quand un terrible virus frappe tous les non-humains, demandant des quantités importantes de bacta pour être soigné, alors qu'Isard distribue ses stocks au compte-goutte, faisant monter les prix.

L'escadron Rogue, Corran Horn et Wedge Antilles à sa tête, ne peut le supporter et démissionne pour combattre Cœur de Glace, se servant pour cela des millions de crédits qui devaient faire tomber Tycho Celchu pour espionnage. Mais les forces rebelles sont lourdement désavantagées, avec un seul escadron de pilotes d'ailes X, sans vaisseau, contre pas moins de 4 destroyers stellaires, dont le Lusenkya lui-même.

Other Languages