Lü Bu

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Portrait de Lü Bu, archer. D'après une édition de l'Histoire des Trois Royaumes de la dynastie Qing.
Noms
Chinois traditionnel (simplifié) : 呂布
Sinogramme simplifié: 吕布
Pinyin: Lǚ Bù
EFEO : Lu Pou
Prénom social : Fengxian (奉先)
Nom japonais : Ryofu Hōsen
Nom coréen : Yeopo Bongseon (여포 봉선)
Nom vietnamien: Lã Bố Phụng Tiên
Surnoms
Le général volant (飛將, fēi jiāng)
Titres et charges honorifiques
  • Maître des registres (主簿, zhǔ bù)
    Nommé par Ding Yuan, date inconnue.
  • Colonel de la cavalerie (騎都尉, qí dūwèi)
    Nommé par Dong Zhuo en 189.
  • Général de corps d'armée impérial (中郎將, zhōng láng jiāng)
    Nommé par Dong Zhuo, date inconnue (entre 189 et 192).
  • Marquis de Douting (都亭侯, Dōutíng hóu)
    Nommé par Dong Zhuo, date inconnue (entre 189 et 192).
  • Général qui provoque le prestige (奮威將軍, fèn wēi jiāngjūn)
    Nommé par Wang Yun vers juin 192.
  • Marquis de Wen (温侯, Wēn hóu)
    Nommé par Wang Yun vers juin 192.
  • Gouverneur de Xu (徐州刺史, Xúzhōu cìshǐ)
    Autoproclamé en 196, mais jamais officialisé.
  • Général de la gauche (左將軍, zuǒ jiāngjūn)
    Nommé par Cao Cao, date inconnue (entre 196 et 198).

Lü Bu (153/156 - 198/7 février 199) ou Lu Pou (chinois traditionnel : 呂布, simplifié : 吕布, pinyin : Lǚ Bù), de son prénom social Fengxian (奉先, Fèngxiān) était un général puis un petit seigneur de guerre de l’époque de la fin de la dynastie Han.

Lü Bu est principalement connu pour avoir trahi et tué ses deux pères adoptifs, Ding Yuan en 189 et le tyran Dong Zhuo en 192. Après avoir trahi le gouverneur Liu Bei par deux fois en 196 et 198 et pris possession de la province de Xu, il fut capturé par le seigneur de guerre Cao Cao. Ce dernier pensa un moment le garder à son service, mais après avoir considéré ses multiples trahisons, préféra l'exécuter par strangulation en 199.

Son personnage fut popularisé au XIVe siècle par le roman Histoire des Trois Royaumes de Luo Guanzhong. Il y est présenté comme un guerrier invincible, maître de la hallebarde et de l’arc, chevauchant le cheval Lièvre Rouge capable de parcourir mille li en une journée. Selon un proverbe de l'époque[1] : « Parmi les hommes il y a Lü Bu, parmi les chevaux, il y a Lièvre Rouge. »

Cependant, il y est également dépeint comme une personne arrogante, fourbe et aisée à manipuler.

Il a une fille du nom de Lu Lingqi. Sa concubine préférée était Diaochan.

Lü Bu est connu au Japon sous le nom de Ryofu Hōsen, en Corée sous celui de Yeopo Bongseon (여포 봉선) et au Viêt Nam sous celui de Lã Bố Phụng Tiên.

Other Languages
العربية: لو بو
català: Lü Bu
Deutsch: Lü Bu
English: Lü Bu
español: Lü Bu
Bahasa Indonesia: Lü Bu
italiano: Lü Bu
日本語: 呂布
한국어: 여포
монгол: Лу Бу
Nederlands: Lü Bu
norsk: Lü Bu
português: Lü Bu
русский: Люй Бу
srpskohrvatski / српскохрватски: Lü Bu
slovenčina: Lü Pu
svenska: Lü Bu
ไทย: ลิโป้
Türkçe: Lü Bu
українська: Люй Бу
Tiếng Việt: Lã Bố
吴语: 吕布
中文: 吕布
文言: 呂布
Bân-lâm-gú: Lū Pò͘
粵語: 呂布