Kurt Lewin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lewin.
Kurt Lewin
Portrait de Kurt Lewin

Voir et modifier les données sur Wikidata

Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Mogilno Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
à Newtonville, Massachusetts ( en) Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité Allemagne
États-Unis Voir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Louis-et-Maximilien de Munich et université de Fribourg-en-Brisgau Voir et modifier les données sur Wikidata
Profession Psychologue et professeur des universités Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université Cornell Voir et modifier les données sur Wikidata

Kurt Lewin (Kurt Zadek Lewin) ( 1890- 1947) est un psychologue américain d'origine allemande spécialisé dans la psychologie sociale et le comportementalisme, acteur majeur de l' école des relations humaines. Ses travaux ont notamment porté sur la «  recherche-action », sur la « théorie du champ » et on lui doit le concept de «  dynamique de groupe », concept majeur de la « psychologie industrielle » qui devait devenir plus tard la psychologie du travail. Il est aussi connu pour être un des premiers à considérer la psychologie comme une «  science dure » notamment dans ses recherches béhavioristes.

Esprit scientifique et humaniste, marqué par la montée du nazisme dans son pays natal, il a consacré toute sa vie à la défense des valeurs de tolérance et de liberté notamment au travers de ses travaux promouvant la démocratie à l’intérieur des groupes humains.

Biographie

Né le à Mogilno, ville alors allemande, ses parents sont des commerçants de milieu aisé de la classe moyenne, il est le deuxième enfant d'une famille de quatre enfants. À 19 ans, il s'inscrit en médecine à l'université de Fribourg-en-Brisgau puis s'oriente vers des études de biologie à l' université de Munich, puis à l' université Humboldt de Berlin, où il est l'élève de Carl Stumpf, suit des cours d' Ernst Cassirer et obtient en 1916 un doctorat.

En 1914, il se porte volontaire pour aller se battre au front lors de la Première Guerre mondiale. Cette expérience pousse Kurt Lewin à rédiger, en 1917, son premier ouvrage de psychologie. Il se base sur son expérience des tranchées pour démontrer que la perception d'un paysage donné diffère selon que le sujet est un soldat (pour lequel l'ennemi peut surgir à n'importe quel moment) ou un simple promeneur. Il en conclut dès lors que la perception de l'environnement dépend fortement des motivations, des attentes et des caractéristiques de l'individu.

Il finit la guerre avec le grade de lieutenant et est récompensé par la croix de fer de services rendus à la nation [1]. De retour du front, où il perd un frère, il étudie la Gestalt aux côtés de Max Wertheimer et de Wolfgang Köhler. Il commence à développer son intérêt pour les travaux relatifs à la psychologie industrielle et aux questions agricoles tout comme Maximilien Ringelmann.

Il est nommé professeur de psychologie à l'université Humboldt de Berlin à l'âge de 36 ans ( 1926).

C'est en 1931 qu'il pose l'équation suivante : le comportement (B) est une fonction (ƒ) de la personnalité (P) et de l' environnement (E), soit de manière formalisée : B=ƒ(P,E) [2].

En 1933, face à la montée en force du national-socialisme et l'arrivée d' Hitler au pouvoir, Kurt Lewin s'exile aux États-Unis, où il obtient la nationalité américaine en 1940. Cette fuite, en lien avec ses origines juives, est le point de départ de l'intérêt que Kurt Lewin porte à la psychologie sociale. En effet, il s'intéresse désormais davantage à l'interaction au sein d'un groupe (psychosociologie) qu'à l'homme et son environnement (comportementalisme). C'est de ces travaux qu'émerge notamment la théorie de la dynamique de groupe qui analyse l'engagement et le comportement des individus au sein d'un groupe.

Aux États-unis, il occupe différents postes universitaires, notamment au sein de l' université Cornell (1933), l' université de l'Iowa (1935) et du Massachusetts Institute of Technology (1944) où il s'intéresse ensuite à de nouveaux domaines de recherche centrés autour de la motivation (niveau d'aspiration, apprentissage, concepts de frustration et de régression, etc.). C'est au MIT qu'il élabore sa théorie de la dynamique des groupes.

En 1946, le directeur de la Commission de l'État du Connecticut le contacte afin qu'il aide les pouvoirs publics à lutter contre les préjugés raciaux et religieux au sein de l'État. Son action ayant lieu au sein de l'American Jewish Commission with the Commission of Community Interrelations.

On lui doit la citation « rien n'est plus pratique qu'une bonne théorie ». Pour Lewin, la recherche doit être un tremplin vers de nouvelles perspectives. C'est pourquoi il a toujours refusé les concepts de recherche appliquée et de recherche fondamentale au bénéfice d'une recherche plus novatrice.

Other Languages
العربية: كورت ليفين
asturianu: Kurt Lewin
български: Курт Левин
català: Kurt Lewin
کوردیی ناوەندی: کورت لەڤین
čeština: Kurt Lewin
Deutsch: Kurt Lewin
English: Kurt Lewin
Esperanto: Kurt Lewin
español: Kurt Lewin
eesti: Kurt Lewin
فارسی: کورت لوین
suomi: Kurt Lewin
magyar: Kurt Lewin
Հայերեն: Կուրտ Լևին
italiano: Kurt Lewin
ქართული: კურტ ლევინი
한국어: 쿠르트 레빈
Kurdî: Kurt Lewin
lietuvių: Kurt Lewin
Malagasy: Kurt Lewin
македонски: Курт Левин
Nederlands: Kurt Lewin
polski: Kurt Lewin
Piemontèis: Kurt Lewin
português: Kurt Lewin
русский: Левин, Курт
slovenčina: Kurt Lewin
slovenščina: Kurt Lewin
svenska: Kurt Lewin
українська: Курт Цадек Левін
oʻzbekcha/ўзбекча: Levin Kurt
Winaray: Kurt Lewin