Konstantínos Stephanópoulos

Konstantínos Stephanópoulos
Κωνσταντίνος Στεφανόπουλος
Illustration.
Konstantínos Stephanópoulos en 2000.
Fonctions
Président de la République hellénique

(10 ans et 2 jours)
Élection8 mars 1995
Réélection8 février 2000
Premier ministreAndréas Papandréou
Ákis Tsochatzópoulos (intérim)
Konstantínos Simítis
Kóstas Karamanlís
PrédécesseurKonstantínos Karamanlís
SuccesseurKárolos Papoúlias
Ministre de la Présidence du gouvernement

(3 ans, 10 mois et 23 jours)
Premier ministreKonstantínos Karamanlís
Geórgios Rállis
GouvernementKaramanlís VII
Rállis
PrédécesseurGeórgios Rállis
SuccesseurAgamémnon Koutsógiorgas
Ministre des Services sociaux

(1 an, 2 mois et 18 jours)
Premier ministreKonstantínos Karamanlís
GouvernementKaramanlís VI
PrédécesseurKhrysanthópoulos
SuccesseurSpyrídon Dotziádis
Député

(14 ans, 11 mois et 8 jours)
Élection17 novembre 1974
Réélection20 novembre 1977
18 octobre 1981
2 juin 1985
18 juin 1989
LégislatureIre, IIe, IIIe, IVe et Ve
Groupe politiqueND (1974-85)
DI.ANA (1985-1989)
Ministre de l'Intérieur

(1 an, 9 mois et 20 jours)
Premier ministreKonstantínos Karamanlís
GouvernementKaramanlís VI
PrédécesseurPanagiótis Zépos
SuccesseurIppokrátis Iordánoglou
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissancePatras (Grèce)
Date de décès (à 90 ans)
Lieu de décèsAthènes (Grèce)
Nationalitégrecque
Parti politiqueIndépendant
Diplômé deuniversité d'Athènes
Professionavocat

Signature de Konstantínos StephanópoulosΚωνσταντίνος Στεφανόπουλος

Konstantínos Stephanópoulos
Ministres de l'Intérieur de Grèce
Présidents de la République hellénique

Konstantínos « Kostís » Stephanópoulos (en grec moderne : Κωνσταντίνος (Κωστής) Στεφανόπουλος), né le à Patras et mort le à Athènes, est un homme d'État grec conservateur. Il est président de la République entre 1995 et 2005.

Il est issu de deux familles politiques très implantées dans sa ville natale. Avocat formé à l'université d'Athènes, il est élu député sous les couleurs de l'ERE en 1964, un mandat écourté par la dictature des colonels.

Il rejoint donc la ND en 1974 et se fait réélire au Parlement. Il prend les fonctions de ministre de l'Intérieur et fait campagne pour le rétablissement de la monarchie lors du référendum organisé peu après. Il devient ministre des Services sociaux en 1976, puis ministre de la Présidence à partir de 1977.

La ND passe dans l'opposition en 1981. Ayant échoué par deux fois à prendre la présidence du parti, il exerce de hautes fonctions au sein du groupe parlementaire. Il quitte la formation après que Konstantínos Mitsotákis a été confirmé à sa tête à la suite de la défaite aux élections de 1985. Il fonde donc un parti plus nationaliste, le Renouveau démocratique (DI.ANA), dont il sera le seul candidat élu aux élections anticipées de juin 1989. Il se met en retrait de la vie politique en 1994, à la suite des nombreux échecs de DI.ANA.

En 1995, il est élu au troisième tour de scrutin président de la République avec le soutien du PASOK d'Andréas Papandréou et de POLAN d'Antónis Samarás. Appuyé par le PASOK et la ND, il entame un second quinquennat en 2000, devenant le premier chef de l'État grec à enchaîner deux mandats consécutifs. Il est remplacé en 2005 par le socialiste Károlos Papoúlias et quitte la vie publique.

Other Languages
Bahasa Indonesia: Konstantinos Stephanopoulos
oʻzbekcha/ўзбекча: Konstantinos Stephanopoulos