Kiwi

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le fruit. Pour l'oiseau, voir Apterygidae. Pour les autres significations, voir Kiwi (homonymie).
Kiwi
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Kiwi » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après
Trois kiwis, dont l'un coupé en deux

Taxons concernés

Parmi la famille des Actinidiaceae,

Plusieurs espèces du genre Actinidia :

Les kiwis sont des fruits de plusieurs espèces de lianes du genre Actinidia, famille des Actinidiaceae. Ils sont originaires de Chine [1], notamment de la province de Shaanxi. On en trouve par ailleurs dans des climats dits montagnards tropicaux. En France, les kiwis de l'Adour disposent d'une IGP et d'un label rouge.

Sa pulpe généralement verte, sucrée et acidulée, entourée d'une peau brune et duveteuse (poilue), contient une centaine de minuscules graines noires comestibles. Le kiwi est une source de vitamine C, mais aussi de vitamine A et E, de calcium, de fer et d' acide folique.

Il existe différentes espèces, comme Actinidia chinensis, Actinidia deliciosa, le kiwaï ( Actinidia arguta), le kiwi arctique, etc.

Les autres noms vernaculaires du kiwi sont entre autres : Groseille de Chine, Yang Tao [2] (nom chinois), Souris végétale (à ne pas confondre avec la Plante souris), Actinide de Chine (traduction du nom scientifique), voire Actinidier (chez les pépiniéristes) [3], [4], [5], [6].

Histoire de la groseille de Chine

Actinidia deliciosa et Actinidia chinensis sont originaires du sud-est de la Chine, dans la vallée du Yangzi Jiang. Il a été décrit pour la première fois vers 1750, par Chéron d'Incarville, un jésuite français. Le « yangtao », littéralement « Pêche du Yang », ou « mihoutao », « pêche des singes », poussait à l'état sauvage dans la forêt longeant le fleuve mais n'était pas cultivé, il était simplement cueilli par les Chinois qui l'appréciaient.

À la fin du e siècle, des plants sont importés en Europe, sans qu'on s'intéresse encore à leurs fruits, puis aux États-Unis en 1904. Le fruit nommé « groseille de Chine » apparaît en Nouvelle-Zélande et en France entre 1904 et 1906 où, proposé sous la dénomination de souris végétale, il n'obtient aucun succès commercial. Le Néo-Zélandais Alexander Allison plante chez lui des graines apportées par Isabel Fraser en 1906. Les plants portent leurs premiers fruits en 1910.

La plante a d'abord été cultivée dans les jardins domestiques mais la plantation commerciale a commencé dans les années 1940 en Nouvelle-Zélande. Par sélection, les Néo-Zélandais ont obtenu des variétés produisant des fruits de gros calibre (plus de 100 grammes) alors que les fruits sauvages ne pèsent que 20 grammes. Une intense campagne commerciale, doublée d'un plan marketing concerté en 1974, a imposé le nom de kiwi, emblématique de ce premier pays producteur.

Dans les années 1960, un architecte français en poste en Chine, Jacques Rabinel, rapporte quelques fruits qui lui avaient été offerts. Il les présente au responsable du Jardin des Plantes à Paris. Peu de temps après, il est le premier fournisseur français de plants à Pessac-sur-Dordogne en Gironde.

La Nouvelle-Zélande reste au début du troisième millénaire l'un des principaux producteurs de kiwis, deuxième derrière l' Italie qui peut dépasser 400 000 tonnes par année, le Chili ne dépassant pas 100 000 tonnes. Autres pays producteurs : la France, l' Espagne, les États-Unis et le Japon.

Naturellement, des kiwis sont encore produits dans leur région d'origine, la Chine, mais celle-ci n'a jamais fait partie de la liste des dix principaux pays producteurs de kiwis. Ils sont maintenant cultivés principalement dans le secteur montagneux en amont du Chang Jiang. On en trouve également dans d'autres régions de la Chine comme le Sichuan, ainsi qu'à Taïwan.

Le kiwi a d'abord été connu sous le nom de « groseille de Chine », sa chair rappelant celle de la groseille à maquereau. Lors de la guerre froide, ce nom devient un problème pour sa commercialisation aux États-Unis. Sa culture se développant en Nouvelle-Zélande, à partir de 1953, les Néo-Zélandais l'appelèrent donc « kiwi », sa peau velue rappelant celle de l'oiseau du même nom, emblème du pays. « Kiwi » a été adopté comme marque déposée à partir de 1974.

Other Languages
Afrikaans: Kiwivrug
العربية: كيوي (فاكهة)
مصرى: كيوي
беларуская: Ківі (садавіна)
беларуская (тарашкевіца)‎: Ківі (садавіна)
བོད་ཡིག: སྤྲེལ་ཁམ།
brezhoneg: Kiwi (frouezh)
bosanski: Kivi (voće)
català: Kiwi
کوردی: کیوی
čeština: Kiwi
Cymraeg: Ffrwyth ciwi
Deutsch: Kiwifrucht
English: Kiwifruit
Esperanto: Kivifrukto
español: Kiwi (fruta)
فارسی: کیوی
हिन्दी: कीवी फल
Kreyòl ayisyen: Kiwi
Հայերեն: Կիվի (միրգ)
Bahasa Indonesia: Kiwi (buah)
italiano: Kiwi (frutto)
Basa Jawa: Kiwi
ქართული: კივი (ხილი)
қазақша: Киви жемісі
한국어: 키위 (과일)
Lëtzebuergesch: Kiwi (Fruucht)
lumbaart: Peròdegh
lietuvių: Kivis (vaisius)
latviešu: Kivi (auglis)
македонски: Киви (овошје)
മലയാളം: കിവി പഴം
मराठी: किवी (फळ)
Bahasa Melayu: Buah kiwi
नेपाली: ठेकीफल
Nederlands: Kiwi (fruit)
norsk nynorsk: Kiwifrukt
Diné bizaad: Chʼil dishooí
ਪੰਜਾਬੀ: ਕੀਵੀ (ਫਲ)
polski: Kiwi (owoc)
română: Kiwi (fruct)
русский: Киви (фрукт)
srpskohrvatski / српскохрватски: Kivi (voće)
Simple English: Kiwifruit
slovenščina: Kivi
српски / srpski: Киви (воће)
svenska: Kiwi
ትግርኛ: ኪዊ
Türkçe: Kivi (bitki)
татарча/tatarça: Киви (җиләк-җимеш)
українська: Ківі (фрукт)
اردو: کيوی
Tiếng Việt: Quả dương đào
中文: 奇異果
Bân-lâm-gú: Kâu-thô-á
粵語: 奇異果