Kenshin le vagabond

Kenshin le vagabond
るろうに剣心
(Rurōni Kenshin)
Genre Romance, chambara, historique
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen
Auteur Nobuhiro Watsuki
Éditeur (ja) Shueisha
(fr) Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shonen Jump
Sortie initiale
Volumes 28
Anime japonais
Réalisateur
Kazuhiro Furuhashi
Studio d’animation Studio Gallop (épisodes 1-66), Studio Deen (épisodes 66-95), SPE Visual Works
Licence (ja) SPE Visual Works
(fr) Dybex
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV, Animax
1re diffusion
Épisodes 95
Film d'animation japonais : Kenshin : Requiem pour les Ishin Shishi
Réalisateur
Hatsuki Tsuji
Studio d’animation Studio Gallop, Studio Deen
Licence (fr) Dybex
Durée 90 minutes
Sortie

1997

OAV japonais : Kenshin Tsuioku Hen
Réalisateur
Kazuhiro Furuhashi
Studio d’animation Studio Deen
Licence (fr) Dybex
Durée 120 minutes (total)
Sortie

1999

Épisodes 4
OAV japonais : Kenshin Seisou Hen
Réalisateur
Kazuhiro Furuhashi
Studio d’animation Studio Deen
Licence (fr) Dybex
Durée 80 minutes (total)
Sortie

2001

Épisodes 2
Manga : Rurouni Kenshin: Tokuhitsu-ban
Cible
éditoriale
Shōnen
Auteur Nobuhiro Watsuki
Éditeur (ja) Shueisha
(fr) Glénat
Prépublication Drapeau du Japon Jump Square
Sortie initiale
Volumes 2
Film japonais
Réalisateur
Keishi Ōtomo
Studio d’animation Studio Swan
Durée 134 minutes
Sortie

Kenshin le vagabond (るろうに剣心, Rurōni Kenshin ?) est un manga de Nobuhiro Watsuki. Il est prépublié entre 1994 et 1999 dans le magazine Weekly Shonen Jump de l'éditeur Shueisha, et est compilé en un total de vingt-huit volumes. La version française est publiée en intégralité par Glénat.

Il est adapté en une série télévisée d'animation de 95 épisodes ainsi qu'en film d'animation. De plus, une série de quatre OAV raconte le passé de Kenshin, et explique notamment la balafre en forme de croix présente sur sa joue. Une deuxième série conclut cette adaptation. Ces OAV diffèrent, par leur noirceur, du manga original. La série, les OAV ainsi que le film d'animation sont disponibles en version française chez Dybex. Un film live est également sorti en août 2012.

Un manga nommé Kenshin le vagabond : Restauration (るろうに剣心 -キネマ版-, Rurouni Kenshin: Tokuhitsu-ban ?), adaptation du film live sorti en 2012, est publié dans le magazine Jump Square entre mai 2012 et juin 2013, et comporte deux volumes [1]. La version française est éditée par Glénat à partir de juillet 2014 [2].

Résumé de l'histoire

L'histoire se passe en 1878 à Tokyo. Kenshin Himura, ancien assassin surnommé Battosaï, littéralement « maître dans le dégainage de l'épée », durant l'époque du règne des Tokugawa, cache un passé très lourd.

Devenu un vagabond depuis l'instauration de l' ère Meiji, il parcourt le pays muni de son sabre à lame inversée, avec le désir de ne plus tuer. Il rencontre une jeune fille qui cherche à protéger son dōjō, Kaoru Kamiya, et finit par s'installer chez elle après l'avoir aidée. Peu à peu, ils vont rencontrer leurs futurs compagnons : Yahiko Myôjin, un garçon issu de la classe des samouraïs qui devient le disciple de Kaoru, et Sanosuke Sagara un adepte en bagarre de rue.

Malgré son désir de ne plus tuer, Kenshin se fait rattraper par son passé et le gouvernement a souvent besoin de lui. En effet, même si la paix est rétablie dans le Japon, certains hommes cherchent encore leur place dans cette nouvelle société loin d'être parfaite. De plus, malgré la nouvelle place de Kenshin aux côtés de Kaoru, persiste en lui une pensée sombre et douloureuse.

Le premier combat qui va réellement mobiliser toutes les forces de la bande de Kenshin est celui mené contre Aoshi Shinomori et les Oniwaban Shu. Puis, le Japon est convoité par Shishio Makoto, lui aussi un ancien assassin, que le gouvernement Meiji a tenté d'éliminer lorsqu'il n'en a plus eu besoin, et qui garde des brûlures sur tout le corps comme séquelles. Kenshin doit alors se rendre à Kyoto, il semblerait qu'il soit difficile pour lui de ne pas rompre son vœu de ne plus tuer. Mais Kenshin remporte la victoire. Quelque temps plus tard, un homme du nom de Enishi Yukishiro convoite une vengeance particulière pour Battosaï. En effet il est le frère de la défunte épouse de Kenshin Himura, Tomoe Yukishiro, ou Tomoe Himura, morte des mains du Battosaï par accident.

Other Languages
العربية: روروني كنشين
azərbaycanca: Rurouni Kenshin
žemaitėška: Rurouni Kenshin
čeština: Ruróni Kenšin
Esperanto: Rurouni Kenshin
español: Rurouni Kenshin
Bahasa Indonesia: Samurai X
한국어: 바람의 검심
lietuvių: Rurouni Kenshin
Bahasa Melayu: Samurai X
Nederlands: Rurouni Kenshin
português: Rurouni Kenshin
русский: Rurouni Kenshin
slovenčina: Ruróni Kenšin
Tagalog: Samurai X
Türkçe: Rurouni Kenshin
українська: Руроні Кенсін
Tiếng Việt: Rurouni Kenshin
中文: 浪客剑心