Juillet 1945

Événements

  • Démission du président colombien Alfonso López Pumarejo qui pense promouvoir un accord avec l’opposition. En 1946 le pays entre dans une période d’extrême violence.
  • En Birmanie, l'armée japonaise en retraite est décimée dans la basse vallée de la Sittang (près de 10 000 morts).
  • L’émir saoudien Faysal se rend aux États-Unis.
  • Truman demande à la Grande-Bretagne qu’elle délivre 100 000 certificats d’immigration en Palestine pour les rescapés de la Shoah. Devant le refus de Londres, Truman décide de porter la question sur la place publique.


  • 1er juillet : l'Allemagne est divisée en quatre zones d'occupation.
  • 16 juillet :
    • Premier essai atomique de l'histoire: Trinity dans le désert du Nouveau Mexique.
    • Le roi Léopold III renonce à rentrer en Belgique où l’opposition à son retour est très vive. Il refuse cependant d’abdiquer.
  • 20 juillet (Espagne) : l’arrivée d’ Alberto Martín-Artajo Álvarez comme ministre des Affaires étrangères inaugure une nouvelle orientation (accès de démocrates-chrétiens au gouvernement).
  • 26 juillet :
    • Démission de Winston Churchill de son poste de Premier ministre après la défaite du Parti conservateur.
    • Proclamation de Potsdam.
    • Début du ministère travailliste de Clement Attlee, Premier ministre du Royaume-Uni (fin en 1951).
      • Le programme travailliste (Let Us Face the Future) marque le Royaume-Uni d’après 1945. La politique économique, d’inspiration keynésienne, donne le contrôle à l’État d’important secteur de l’activité. Les syndicats ouvriers (trade-unions) jouissent d’une force considérable. Ils poussent aux hausses de salaires et refusent les licenciements, alors que la productivité croît lentement et la compétitivité des produits britanniques se détériore. Pour financer les réformes, Keynes se rend à Washington et obtient un prêt de 3,75 milliards de $ sur cinquante ans au taux avantageux de 2 % après une période franche de cinq ans. En contrepartie, la Grande-Bretagne s’engage à ratifier les accords de Bretton Woods et restaurer dans un délai de douze mois la convertibilité du sterling en or.
  • 27 juillet : « déclaration de Potsdam ». Les alliés réunis à Potsdam invitent le Japon à se rendre sans conditions sous peine de destruction.
Other Languages
English: July 1945
မြန်မာဘာသာ: ဇူလိုင် ၁၉၄၅